• Shortcuts : 'n' next unread feed - 'p' previous unread feed • Styles : 1 2

» Publishers, Monetize your RSS feeds with FeedShow:  More infos  (Show/Hide Ads)


Date: Tuesday, 15 Apr 2014 12:57

Arena-chantier

Située sur Nanterre, à la limite de Puteaux, le futur Stade Arena 92 est enfin en chantier. Actuellement, 7 grues sont en cours de montage. Vous pouvez suivre l'évolution du chantier depuis votre ordinateur.

9ef3eed6c7

Dessiné par Christian de Portzamparc, le stade Arena 92 sera inauguré fin 2016. Il pourra accueillir 40.000 spectateurs en mode concert et 10.000 dans sa configuration terrain de sport. Il sera par ailleurs équipé d'un écran de 2.000 m2, l'un des plus grands du monde.

BkSa7vaCEAAiGji

BknDPodCMAAgzRY

Author: "Christophe Grébert" Tags: "La Defense, Sport"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 10 Apr 2014 15:46

Publié sur le site de Christophe Grébert :

2014+-+1

Mercredi 9 avril 2014, à la mairie de Courbevoie, j'ai participé à mon 1er conseil d'agglomération Puteaux-Courbevoie. Une petite révolution ! Jusqu'ici, seuls des membres des majorités des 2 villes siégeaient dans cette instance. Les séances duraient alors 20 minutes. Hier, elle a duré 3 heures. Le temps de rappeler certains principes de démocratie et de transparence à nos "chers" élus UMP.

"Chers", puisque ceux-ci ont commencé par voter la création de 8 nouveaux postes de vice-présidents, leur nombre passant de 6 à 14. Chaque vice-président étant rémunéré, ce sont 500.000 euros d'indemnités que vont se verser les élus majoritaires de Courbevoie et Puteaux. Joëlle Ceccaldi-Raynaud et Vincent Franchi ont été élus hier soir vice-présidents de l'agglo : 2.500 euros mensuels de plus pour chacun... à ajouter à leurs indemnités de maire pour Joëlle Ceccaldi et de conseiller général pour son fils Vincent.

“Compte tenu des compétences exercées par la communauté d’agglomération, il est proposé de porter le nombre de vice-­présidents à 14”, annonce comme si de rien n'était le nouveau président UMP de l'assemblée, Eric Césari (le Vincent Franchi de Courbevoie).

Je lui demande la parole. Il me l'accorde de mauvaise grâce (visiblement, à Courbevoie, ils n'aiment pas non plus que l'opposition veuille s'exprimer) et je lui réponds : "Il faudra nous expliquer sur la base de quelles nouvelles compétences vous justifiez cet incroyable effectif de vice­-présidents. Un tiers de cette assemblée va être composé de vice-présidents. C'est comme si l’assemblée nationale en comptait 200".

A 5.512 euros brut/mois pour le président et 2.508 euros brut/mois pour chaque vice-président, la justification est claire !

500.000 euros en tout... si on retire les reversements aux communes, les péréquations et la subvention à Defacto... cela fait 6 % du budget mobilisable de la communauté uniquement consacré à payer le président et ses 14 vice­-présidents.

Et comme si cela ne suffisait pas, cette majorité UMP, ­ qui s’accorde de royales indemnités, ­ a en même temps augmenté les impôts des entreprises de Puteaux et Courbevoie : +5 % de CFE, soit une hausse des prélèvements de 3 millions d'euros.

A l'heure de la réduction des dépenses publiques, au moment où chacun - ­ familles, entreprises, organismes publics - ­ est appelé à faire des efforts, et où la droite appelle elle-même le gouvernement à baisser les impôts, ces décisions sont inacceptables.

La présentation du budget primitif 2014 vient par ailleurs confirmer que cette communauté d'agglomération est une "coquille vide".

 

Le rapport de synthèse fait seulement 6 pages. Nous n’avons pas le document budgétaire complet ! Je fais remarquer au maire de Courbevoie qu'au moins à Puteaux, les services fournissent ces documents aux élus de l'opposition !


La communauté est “appelée à monter en puissance”, dit le rapport. En quoi ? Quelles sont les nouvelles compétences transférées des communes qui puisse justifier une croissance du budget et une augmentation des prélèvements ? Le président Eric Césari prononce quelques phrases, mais pour ne rien dire. Et pour cause...


Sur 256,9 M € de budget :

- 158,4 M € sont directement reversés aux communes de Courbevoie et Puteaux (62 %)

- 71,3 M € de prélèvement FNGIR

- 6,2 M € de contribution au FPIC (péréquation)

Au total 236 M € (92 % du budget) ne financent aucune politique publique de l'interco !


Quelques sont donc les politiques menées par Seine Défense ?

- développement économique : 355.000 € soit 0,14 % du budget ! Entre un colloque avec les grandes entreprises de La Défense et un site internet pour mettre en avant les élus des villes concernées, il s'agit surtout de faire de la communication !

- habitat : le PLH commencé il y a 3 ans n'est toujours pas achevé ... Un bon point (modeste) dans ce domaine : 350.000 € pour OPAH de Puteaux et 250.000 € pour réhabilitation des foyers de Courbevoie et Puteaux.

- environnement : 80.000 € pour élaboration du PCET et 20.000 € pour subventionner l’achat de vélos électriques... soit 0,03 % du budget pour l'environnement ! Et remarquez qu’on ne peut toujours pas aller facilement à vélo de Puteaux à Courbevoie !

- sécurité : 524.000 € consacrés à la vidéosurveillance... une constante dans ces 2 villes. Mais si la communauté a cette compétence, pourquoi les villes continuent de dépenser aussi dans ce domaine ? Doubles dépenses ?

- études urbaines : 116.000 € de participation aux énièmes études sur le territoire de la Défense. A quoi servent ces études ?

 

La principale dépense de fonctionnement et d'investissement est la subvention à l'établissement public chargé de la gestion de la Défense : Defacto : 8,4 M €

 

Au bout du compte, les politiques publiques réellement décidées par l'interco ne représentent que ... 0,7 % de son budget de fonctionnement !

 

Voilà, où nous en sommes ! Une Intercommunalité qui prélève 256 millions d'euros d'impôts, qui les augmente chaque année, mais qui se contente en fait d'en reverser l'essentiel directement aux communes, et d'en utiliser un tout petit peu surtout pour des actions de communication dont les retours sur investissement peuvent être largement mis en doute...
 
Ce qui n'est pas douteux, c'est que cette assemblée permet de payer des élus, pour un travail effectif qui rester à démontrer, étant donné la pauvreté des actions. Hier soir, en 3 heures, sur les 15 élus à la tribune - le président et ses 14 vice-présidents - 3 seulement ont parlé... les 12 autres ont distraitement écouté, baillé, ris, regardé leur téléphone et autres activités. Mais pour 2.500 euros par mois, qui n'accepterait pas de perdre ainsi sa soirée.
 
Ne rigolez pas... C'est avec votre argent !
 
A noter enfin qu'à l'assemblée intercommunale de Puteaux-Courbevoie, les élus de l'opposition ont décidé de se regrouper, pour former un groupe PS – EELV – Modem composé de : Jean-André Lasserre, Joëlle Paris, Karim Larnaout (Courbevoie) Christophe Grébert, Bouchra Sirsalane, Stéphane Vazia (Puteaux).
 
Christophe Grébert
 
13747628075_52d38ac01d_h
 
LES DOSSIERS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 9 AVRIL 2014 :  Téléchargement CASD-9avril14 (PDF)
 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU GROUPE PS-EELV-MODEM DE L'INTERCO : Téléchargement CP-CASD-10AVRIL2014 (pdf) : "Seine-Defense (Courbevoie/Puteaux) : dirigée par Eric Césari, l’UMP double le nombre d’élus indemnisés et augmente les impôts".

(photo : TH)

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Intercommunalite, Seine Defense"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 10 Apr 2014 12:07

407115404_20a2823ecd_zAprès 3 ans et demi de procédure, la cour d'appel de Versailles vient de me donner raison dans la plainte pour diffamation déposée par la présidente de l'association Musicarte, proche du maire UMP de Puteaux, contre MonPuteaux : je suis relaxé et l'association et sa présidente sont condamnées à me verser 4.000 euros pour couvrir mes frais d'avocat.

VOICI COPIE DU JUGEMENT : Téléchargement Affaire-musicarte.pdf

Rappel de l'affaire :

Dans un article publié sur son site en mars 2010, ma collègue au conseil municipal Sylvie Cancelloni avait rapporté le témoignage d'un musicien employé par Musicarte dans le cadre des "Rencontres musicales de Puteaux" en décembre 2009. Celui-ci n'avait toujours pas été payé 4 mois après la manifestation. Quelques jours après la publication de cet article, le musicien recevait son chèque. A temps pour le conseil municipal du 8 avril lors duquel le maire UMP Joëlle Ceccaldi-Raynaud a fait voter une nouvelle subvention de 70.000 euros à cette association pour l'organisation d'une autre manifestation culturelle fin 2010. Dans la foulée, Musicarte et sa présidente, Youra Nymoff-Simonetti déposaient plainte pour diffamation contre Sylvie Cancelloni et contre moi pour avoir relayé cet article sur mon blog.

La cour d'appel de Versailles a estimé que cet article n'était pas diffamatoire. Les juges ont aussi relaxé Sylvie Cancelloni et condamné Musicarte et sa présidente à lui verser la même somme de 4.000 euros.

Merci à Maitre Nataf, mon avocat, pour le suivi de ce dossier.

Je suis toujours visé par d'autres plaintes déposées par le maire UMP de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud, notamment pour avoir rappelé l'existence de son compte caché au Luxembourg et avoir révélé que la moitié des élus UMP de Puteaux profitent de logements HLM.

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Harcelement, Proces Musicarte"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 10 Apr 2014 11:28

20140409_122525

Etrange série noire : en 24h, 3 incendies ont éclaté dans le même pâté de maison, rue Charles Lorilleux, sur le haut de Puteaux.

Le premier, mardi soir, au niveau du garage dans l'arrière cour de l'ancienne boulangerie Vargas juste en face du restaurant l'Escargot. Le 2e, mercredi midi, dans les caves de l'immeuble au 14 rue Charles Lorilleux (immeuble mitoyen du garage où a éclaté le 1er incendie). Le sinistre a entrainé des coupures d'électricité dans le quartier. Et mercredi soir, à nouveau, un incendie dans l'ancienne boulangerie Vargas.

(photo : MH)

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Faits-divers"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Tuesday, 08 Apr 2014 17:19

Tribune-puteaux-infos


Le maire UMP de Puteaux a fait parvenir par courriel le message ci-dessus aux élus de l'opposition.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud leur annonce qu'ils disposeront d'une demi-page dans le journal municipal "Puteaux infos" qu'ils devront se partager à 4, soit 1/8e de page par liste, ou bien encore : "953 signes (espaces compris)" chacun.

Voilà la place accordée à l'expression de l'opposition dans un journal de 100 pages qui sert mensuellement la propagande de la majorité ! Vous avez dit démocratie ?

Une réaction sur Twitter résume tout :

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Democratie et Citoyennete, Puteaux infos"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Tuesday, 08 Apr 2014 15:11

13484704534_7ca8c74740_bLe conseil municipal de Puteaux est convoqué en séance le jeudi 10 avril 2014 à 19h30 pour le débat d'orientation budgétaire qui doit précéder le vote du budget 2014 prévu le 28 avril.

Ce débat sera précédé par une dizaine d'autres questions, en particulier des votes de subventions. Voici l'ordre du jour :

1. Désignation d’un secrétaire de séance

2. Appel nominal

3. Procès-verbal de la séance du Conseil Municipal du 28 mars 2014

4. Représentation du Conseil Municipal au sein du comité stratégique de la société du Grand Paris

5. Avenant n°1 au protocole tripartite SIGEIF/EDF/Ville de Puteaux pour la valorisation des certificats d’économies d’énergie

6. Attribution d’une subvention et convention d’objectifs avec l’Association des Parents d’élèves de l’Enseignement Public de Puteaux

7. Attribution d’une subvention de fonctionnement et convention d’objectifs avec l’association ESPACES

8. Attribution d’une subvention et convention d’objectifs avec l’association « Le Rendez-Vous des Parents de Puteaux »

9. Attribution d’une subvention exceptionnelle à l’association Mémorial AFN 92

10. Demande de subvention auprès de l’Etat, du Conseil général des Hauts-de-Seine et de tout autre organisme pour l’organisation des commémorations du centenaire de la guerre 1914-1918

11. Demande de subvention de fonctionnement auprès du Conseil général des Hauts-de-Seine et de tout autre organisme pour les établissements culturels de la Ville (conservatoire, théâtre, bibliothèques, palais de la culture, cinéma Le Central) au titre de la saison 2014-2015

12. Versement au comité des Hauts-de-Seine de la Ligue nationale contre le cancer de la recette perçue dans le cadre de la 28ème édition de l’opération « Nager à contre cancer »

13. Versement à l’association UNICEF France des recettes perçues dans le cadre de la « Nuit de l’eau »

14. Avenant n°2 à la convention d’objectifs entre la Ville et l’association Centre Parisien de Qwan ki do de Puteaux

15. Exonération totale de l’impôt sur les spectacles, jeux et divertissements pour les manifestations sportives locales organisées par des associations à but non lucratif agréées

16. Modification de la délibération du 6 février 2013 portant garantie d’emprunt accordée à l’office public de l’habitat de la ville de Puteaux

17. Débat d’orientation budgétaire

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL DU 10 AVRIL : ODJ-CM10avril14.pdf

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Budget, Conseil 2014"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Tuesday, 08 Apr 2014 11:43

Illustration_casdMercredi 9 avril 2014 à 20h, le nouveau conseil de la communauté d'agglomération "Seine Défense", qui regroupe les 2 communes de Puteaux et Courbevoie, se réunira pour la 1ère fois depuis les élections municipales et communautaires du mois de mars. Les élus communautaires doivent élire leur président et voter le budget 2014 de l'agglomération.

En plus de leur président, les 48 membres du conseil communautaires vont élire 14 vice-présidents (sic !).

Pourquoi autant de vice-présidences ? Parce que la loi n'oblige pas à attribuer des indemnités aux simples conseillers. Seuls le président et ses vice-présidents sont indemnisés.

Les majorités UMP de Puteaux et Courbevoie ont donc créé de toutes pièces 14 postes de vice-présidents pour pouvoir verser des indemnités à 7 élus UMP de Puteaux (dont le maire Joëlle Ceccaldi et ... à voir mercredi ... peut-être aussi son fils) et à 7 élus UMP de Courbevoie. Montant des indemnités : 5.512 euros brut/mois pour le président et à 2.508 euros brut/mois pour chaque vice-président.

Coût pour la collectivité : 517.584 euros d'indemnités versées annuellement au président et aux vice-présidents de "Seine Défense" ! (auxquelles il faut ajouter les charges patronales qui s'élèvent à près de 50% des rémunérations brutes).

Sachant par ailleurs que l'intercommunalité de Puteaux et Courbevoie ne sert pas à grand chose... La note fournie aux élus sur ses actions pour 2014 fait... 2 pages et demi ! Ce qui n'empêchera pas la majorité UMP de voter, mercredi, une augmentation des impôts des entreprises et artisans de Puteaux et Courbevoie ! Il faut bien qu'ils trouvent de l'argent pour se rémunérer !

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Intercommunalite, La Defense, Seine Defe..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 07 Apr 2014 12:39

Publié sur le site de Christophe Grébert :

2014+-+2

Voici les dossiers du conseil municipal de Puteaux du vendredi 4 avril 2014 :

Téléchargement CM du 4 avril 2014 (pdf)

L'ordre du jour comportait une trentaine de points, dont la fixation des indemnités de fonction attribuées au maire et à ses adjoints (question 4), et la distribution des différentes délégations attribuées aux élus.

Comme annoncé dans une précédente note, Joëlle Ceccaldi et son fils Vincent Franchi se sont réservés toutes les places rémunérées.

Avec ses indemnités de maire (3.934 euros), de vice-présidente de l'intercommunalité Puteaux-Courbevoie (2.508 euros) et d'administratrice de différents organismes et syndicaux intercommunaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud dépasse les 7.000 euros de revenus brut/mois.

Son fils Vincent Franchi, maire-adjoint (1.200 euros), conseiller général (env. 2.900 euros) et administrateur de différents organismes et syndicaux, atteint les 5.000 euros de revenus brut/mois.

C'est sans compter tous les avantages (voitures avec chauffeurs, ...) et cadeaux liés à leur situation népotique à Puteaux.

(photo : TH)
Author: "Christophe Grébert" Tags: "Argent public, Conseil 2014"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 07 Apr 2014 10:46

Publié sur le site des Démocrates de Courbevoie :

EurosIl n’aura pas fallu attendre bien longtemps… À peine quinze jours après avoir remporté les élections municipales, les élus UMP de Courbevoie et Puteaux – majoritaires à la communauté d’agglomération Seine-Défense – devraient voter le 9 avril prochain une hausse de 5 % de la cotisation foncière des entreprises (CFE). Or cet impôt, qui a remplacé la taxe professionnelle sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, est particulièrement injuste pour les TPE, les PME et les artisans.

Si cette délibération devait être adoptée par les nouveaux conseillers communautaires, la CFE aura connu entre 2011 et 2014 une augmentation de 15,8 % (son taux passant de 17,07 % à 19,76 %).

Depuis deux ans, l’UMP n’a de cesse de critiquer les hausses d’impôts décidées par le gouvernement socialiste. Il serait, par conséquent, tout simplement inconcevable de voir nos élus locaux voter une telle augmentation, accroissant ainsi la pression fiscale sur les petites entreprises du territoire, alors même qu’ils se targuent d’être les seuls défenseurs de entrepreneurs !

Mais à bien y réfléchir, l’armée mexicaine qui est en train de se mettre en place à l’interco (pas moins de quatorze vice-présidents !) a certainement mieux à faire que de s’occuper des "petits" problèmes de trésorerie des dirigeants d’entreprise…

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Impots, Intercommunalite, La Defense, Se..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Sunday, 06 Apr 2014 14:12

13651821364_4b9c90971cVoici les 43 élus du conseil municipal de Puteaux, avec leurs fonctions suite à la séance du 28 mars 2014 :

Joëlle Ceccaldi-Raynaud
Maire

Les adjoints

Michel Duez
1er adjoint délégué à la Santé, à la Solidarité et au Handicap

Josiane Abkari
2e adjoint déléguée à l’Administration générale

Bernard Gahnassia
3e adjoint délégué au Développement économique

Anne-Marie Amsellem
4e adjoint déléguée au Cadre de vie, à l’Environnement et au Développement durable

Jean-Marie Ballet
5e adjoint délégué à la Sécurité, à la Prévention de la délinquance et à la Voirie

Brigitte Palat
6e adjoint déléguée à l’Emploi et au Commerce

Vincent Franchi
7e adjoint délégué aux Finances, au Personnel communal, à l’Aménagement urbain (logement, urbanisme), à la Culture et à l’Enseignement

Isabelle Girard
8e adjoint déléguée aux Sports

Franck Cavayé
9e adjoint délégué aux Seniors et aux Anciens Combattants

Emmanuelle Heurteux
10e adjoint déléguée à la Petite enfance et à la Jeunesse

Pascal Caumont
11e adjoint délégué à la Vie associative, à la Vie des quartiers, à la Démocratie locale, au Développement numérique et Administration électronique

Conseillers délégués

Raymonde Madrid
Conseiller municipal déléguée au jumelage et aux affaires internationales

Thierry Sturbois
Conseiller municipal délégué à l’Eau et à l’Assainissement

Éric Malevergne
Conseiller municipal délégué à la Famille

Conseillers municipaux de la majorité

Robert Bernasconi
Marie Fedon-Trestournel
Pascal Moreau-Luchaire
Anne-Laure Lebreton
Martine Tropenat
Jean-Michel Marchioni
Denise Dubus
Edouard Lotteau
Joëlle Lacontal
Manuel Batista
Sophie André
Jean-Pierre Pinsard
Martine Smadja
Thierry Sturbois
Pariza Messaoudene
Moussa Ghanem
Dominique Renouf
Jean-Yves Chambault
Isabelle Cazenave
Sébastien Bouchindhomme

Conseillers municipaux de l'opposition :

Puteaux pour vous :

Christophe Grébert
Bouchra Sirsalane
Olivier Kalousdian

Puteaux en mouvement :

Antoine di Piétro
Didier Marmeys
Jérôme Koenig

Puteaux, une ville d'avance:

Stéphane Vazia
Evelyne Hardy

Puteaux Bleu Marine

Gérard Brazon

(photo : Flickr)

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Conseil 2014, Municipale 2014"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 04 Apr 2014 11:25

9714518225_6895ff725c_bAlors que nous étions en pleine bataille municipale, notre ami Edouard-Olivier Renard perdait celle contre la maladie à l'âge de 59 ans. Notre défaite n'est bien entendu rien à côté de la grande douleur que nous ressentons avec sa disparition.

Habitant de Puteaux, Edouard-Olivier me contacte fin 2011. Il me demande de bien vouloir publier un texte sur MonPuteaux, un "billet d'humeur d'un Putéolien en colère". "Je souhaite aussi  entrer en résistance à vos côtés", me dit-il. Depuis, Edouard-Olivier n'a plus cessé de nous soutenir, prenant la présidence du comité de soutien pour la liberté d'expression à Puteaux.

Il aimait participer à nos réunions, il appréciait l'énergie et la fougue des jeunes de notre équipe, mais s'agaçait des tergiversations d'ordre politique.

Il voulait que les choses bougent vite et changent à Puteaux... Il était pressé. C'était un militant de la vie. Jusqu'au bout, malgré la fatigue et les séjours réguliers à l'hôpital, il nous a encouragé.

J'adresse mes sincères condoléances à sa familles, à ses proches et à ses collaborateurs et élèves de l'école Ceeso, sa fierté et sa raison de vivre.

Ses funérailles ont été célébrées lundi à Notre Dame de Passy, à Paris.

L'équipe Puteaux pour vous lui rendra hommage en poursuivant le combat pour la démocratie à Puteaux.

Christophe Grébert

"Elevé à l’école de la République, je ne peux me résoudre à cautionner par mon silence ces atteintes manifestes aux fondamentaux de nos institutions. Pour moi, il n’y a pas de fatalité et peu importe que nous soyons de droite ou du gauche, il s’agit seulement de conscience.
Dans notre ville, il faut vraiment revenir vers l'humilité, et surtout vers une véritable défense des intérêts des citoyens. Il faut enfin mettre un terme à l’exercice du clientélisme.
Quelqu’un qui ne se manifeste pas, qui reste silencieux face à des agissements de cette nature, donne implicitement son accord. Il ne peut nier par la suite cette adhésion. Etes-vous de ceux-là ?
Edouard-Olivier RENARD"

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Soutien Grebert"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 03 Apr 2014 11:30

Publié sur le site de Christophe Grébert :

Convocation CM 4 avril 2014Le conseil municipal de Puteaux est convoqué vendredi 4 avril 2014. L'ordre du jour comporte une trentaine de points, dont la fixation des indemnités de fonction attribuées au maire et à ses adjoints.

Rappelons que Joëlle Ceccaldi, aussitôt élue maire, a attribué à son fils la plupart des délégations importantes, dont les finances, l'urbanisme, le logement, le personnel communal et l'éducation.

Les indemnités de base du maire sont de 3421,32 euros mensuels. Pour un maire-adjoint, elles sont de 1254,48 euros mensuels. Mais à cela s'ajoutent d'autres rémunérations liées à l'accumulation de sièges dans les conseils d'administration des divers syndicats intercommunaux et autres organismes qui seront également distribués lors du conseil de vendredi.

Joëlle Ceccaldi et Vincent Franchi se réserveront la plupart des places rémunérées. Plus largement, la majorité se réservera toutes les places, exceptées celles dont la loi rend obligatoire la présence de l'opposition : la commission d'appel d'offres, la commission consultative des services publics locaux, la commission d'ouverture des plis pour les délégations de services publics et la représentation du conseil municipal au conseil d'administration du CCAS. Ces dernières fonctions sont elles toutes bénévoles.

On notera notamment que les sièges au conseil d'administation de l'office HLM seront tous réservés à la majorité UMP et qu'aucun membre de l'opposition n'y siègera, ce qui pose un grave problème sur la transparence des attributions des logements sociaux.

La fonction de conseiller municipal de l'opposition est entièrement bénévole.

Nous sommes donc dans une situation où le maire et ses adjoints sont rémunérés parfois largement, alors que les membres de l'opposition ne perçoivent aucune rémunération pour financer ne serait ce que les frais liés à leur mandat. Cette situation ne permet pas un fonctionnement démocratique normal dans les communes. Une réforme nationale serait nécessaire pour permettre à l'opposition locale d'assurer pleinement son rôle de contrôle et d'alerte.

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL DU 4 AVRIL : Téléchargement Convocation CM 4 avril 2014

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Conseil 2014, Democratie et Citoyennete"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Wednesday, 02 Apr 2014 11:44
Author: "Christophe Grébert" Tags: "Conseil 2014, Municipale 2014"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Sunday, 30 Mar 2014 08:51

Publié sur le site du Modem de Puteaux :

Puteaux-pour-vous-equipe_1170x400

Suite à l'élection municipale du 23 mars 2014, 3 élus de la liste Puteaux pour vous entrent au conseil municipal. 2 siègeront aussi à l'intercommunalité de Puteaux et Courbevoie.

Merci aux 2.995 électeurs qui ont voté pour notre liste citoyenne soutenue par le Modem, EELV et le PRG. Nos 3 élus PPV - Christophe Grébert, Bouchra Sirsalane et Olivier Kalousdian - porteront notre projet et défendront votre voix : pour la démocratie, l'éthique en politique et la justice.
A l'intercommunalité, Christophe Grébert et Bouchra Sirsalane participeront à l'intégration de notre ville dans la future Métropole du Grand Paris.

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Conseil 2014, Grand Paris, Intercommunal..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Saturday, 29 Mar 2014 23:58

Publié sur le site de Christophe Grébert :

13484704534_7ca8c74740_bVendredi 28 mars 2014, le nouveau conseil municipal de Puteaux a été installé. Joëlle Ceccaldi a été élue maire avec les 34 voix de sa majorité contre les 9 de l'opposition. Elle a aussitôt nommé son fils maire-adjoint chargé des finances, du personnel communal, de l'urbanisme, du logement, de l'éducation et de la culture !

"Vous vouliez du népotisme, vous en aurez jusqu'à la gueule", a réagi ironiquement Nadine Jeanne sur son blog.

En attribuant à son fils cet ensemble impressionnant de délégations, alors que le 1er maire adjoint n'a que celle de la santé (sic !), Joëlle Ceccaldi fait de son enfant un véritable maire-bis destiné à lui succéder.

Voilà donc le résultat du scrutin de dimanche dernier : la confirmation de l'installation à Puteaux d'une dynastie familiale qui célébrera en 2019 le cinquantenaire de son règne sur la ville.

Tout cela s'est fait sous les applaudissements appuyés d'une majorité tristement aux ordres, rigolarde et idolâtre.

Dans son discours sans relief, Joëlle Ceccaldi promet la construction d'une passerelle pour rejoindre l'île et annonce la piétonnisation de la rue Jean Jaurès le samedi une fois par mois, 2 éléments de notre programme Puteaux pour vous ! Elle conclut par une citation hors propos de Mère Teresa, tout en ne disant rien sur les nombreuses familles putéoliennes qui vivent dans des logements indignes, alors que la ville de Puteaux dépense des millions d'euros en champagne et petits fours.

Joëlle Ceccaldi a aussi lancé un appel du pied au seul élu frontiste de l'assemblée : "Nous souhaitons que vous vous intégriez à l'équipe", lui dit-elle en réponse à une intervention de ce dernier, sans se rendre compte de l'énormité de son propos.

13484277305_1478561067_bOlivier Kalousdian, élu EELV de Puteaux pour vous, intervient au nom de notre liste : "Nous avons fait un rêve : un rêve où toutes les citoyennes et tous les citoyens avaient droit à la parole, dans le respect des uns et des autres. Un rêve où les élections se passaient sans insultes homophobes ou agressions physiques sur les militants de tel ou tel parti. Un rêve où les citoyens prenant à cœur leurs devoirs civiques durant des mois de campagne ou des journées de scrutins avaient les mêmes droits et bénéficiaient des mêmes attentions de la part de la majorité sortante...".

J'ai assisté à tout cela depuis mon bureau de conseiller municipal de l'opposition au fond de la salle, non sans me faire huer par la tribu pitoyable des ceccaldistes qui monopolisait la tribune du public décorée de ballons. Ici, la République est bafouée jusqu'au non respect de ses représentants élus.

Tous les conseillers sont repartis avec une mallette contenant le Dalloz du code des collectivités et... une bougie parfumée siglée Puteaux. 1er cadeau de cette mandature qui n'en sera pas un pour la démocratie, l'intérêt général et l'éthique en politique.

Christophe Grébert

 Le prochain conseil municipal aura lieu vendredi prochain, 4 avril, à 19h30.

(photo : Flickr)

A lire également :

- Compte rendu sur le site de Nadine Jeanne

- Puteaux, une ville cadenassée par Madame le maire (périph en campagne)

- Compte rendu sur le site EELV de Puteaux

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Conseil 2014, Municipale 2014"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 28 Mar 2014 15:03

1495163529_ca7dc23000 Suite à l'élection de dimanche dernier, le nouveau conseil municipal de Puteaux sera installé ce soir.

Les 43 conseillers municipaux seront appelés à élire un maire, ainsi que ses adjoints qui formeront l'exécutif municipal jusqu'en 2020.

L'opposition compte 9 élus, dont un élu Front national. Le FN avait déjà eu 3 élus à Puteaux entre 1995 et 2001.

Puteaux pour vous compte 3 élus.

La séance commencera à 19h30. Elle est publique.

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Conseil 2014"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Wednesday, 26 Mar 2014 13:58

A3 remerciementsLa victoire de Joëlle Ceccaldi-Raynaud dimanche dernier à l'élection municipale de Puteaux est le triomphe d'un clientélisme industriel : cadeaux, invitations à des réceptions, promesses diverses et variées, attributions de logements HLM, emplois, places de parking, de crèche, ... le système a joué à plein au cours de la campagne. Nous y reviendrons ces prochains jours.

Malgré cela, en comparant les résultats de dimanche à ceux du premier tour de l'élection municipale de 2008, on observe une baisse du ceccaldisme et une hausse de l'alternative démocrate.

1Er tour 2008 :

Participation : 68,6 % des 27.779 électeurs inscrits.

Liste conduite par Stéphane Vazia (PS) : 3.031 voix (16,4 %)

Liste Grébert + Cancelloni : 4.130 voix (22,35 %)

Clan Ceccaldi Père et fille : 11.319 voix (61,25 %)

 

1er tour 2014 :

Participation : 64,19 % des 30.686 électeurs inscrits.

Liste Stéphane Vazia : 1.669 voix (8,7 %)

Grébert + Cancelloni : 5.643 voix (29,41 %)

Liste Ceccaldi : 10.729 voix (55,93 %)

Liste FN : 1.142 voix (5,95 %)

 

EVOLUTION 2008/2014 :

PS : - 1.362 voix (- 44,94 %)

Grébert+Cancelloni : + 1.513 voix (+ 36,63 %)

Ceccaldi : - 590 voix (- 5,21 %)

 

Quelques réflexions sur ce scrutin :

Entre 2008 et 2014, le nombre d'électeurs inscrits a augmenté de 10,4 %, soit 2.887 électeurs de plus. Malgré cette hausse notable d'électeurs, les Ceccaldi reculent de 590 voix. Et ils passent de 61,25 à 55,95 % des suffrages.

Grâce au clientélisme industriel qui sévit dans cette ville, le Ceccaldisme a fait le plein de voix dimanche, alors que l'opposition n'est pas parvenue à mobiliser ses électeurs potentiels : entre les 2 scrutins de 2008 et 2014, la participation a reculé de 4,41 %.

La gauche socialiste s'est effondrée, comme partout en France : les électeurs de gauche ne sont pas venus voter, à Puteaux comme ailleurs.

On relèvera aussi le score très faible du FN : 5,95 % c'est hors norme par rapport aux résultats locaux du FN sur les scrutins nationaux et par rapport à la tendance nationale de dimanche : la différence est quasi de 10 points. Mon sentiment : les électeurs frontistes clientélisés eux aussi ont massivement voté Ceccaldi.

Les 2 listes Grébert/Cancelloni rassemblent 30 % des voix. C'est une progression de 8 points par rapport à 2008. Mais les 2 se sont peut-être en partie cannibalisés. Cancelloni n'est pas parvenue à mordre très notablement sur le vote de droite. Grébert n'est pas parvenu à mobiliser les électeurs non clientélisés qui sont surtout ... abstentionnistes. Contrairement au vote Ceccaldi, le vote Grébert n'est lui conditionné par aucune récompense/promesse à la clé, excepté la bonne gestion de la ville et une solidarité pour tous (c'est à dire "pas pour moi").

Les clients des Ceccaldi vont voter eux... ou plutôt, ils sont allés signer les cahiers d'émargement... en signe de leur ralliement, de leur soumission au système et promesse d'avantages en tout genre.

En gros, 1/3 des électeurs a voté pour le maintien des Ceccaldi, 1/3 a voté contre et 1/3 s'est abstenu.

Il y a eu plus d'abstentionnistes (11.000 personnes) que de votants Ceccaldistes (10.700 personnes) !

C'est sur ces abstentionnistes qu'il faudra travailler à l'avenir pour parvenir à l'alternance ?

(à suivre)

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Municipale 2014"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Wednesday, 26 Mar 2014 13:23

 Mosquee

Dans la semaine précédant l'élection municipale, la maire UMP de Puteaux a réalisé des travaux de réhabilitation à la mosquée. Fermée lundi de la semaine dernière, la mosquée a rouvert ce matin.

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Municipale 2014, Religion"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Wednesday, 26 Mar 2014 09:45

Photo-0122L'enquête judiciaire sur le maire UMP de Puteaux se poursuit, indique Charlie Hebdo sorti ce mercredi matin.

Sur une pleine page, l'hebdomadaire revient sur l'affaire qui traîne depuis des années au tribunal de Nanterre et pour laquelle Joëlle Ceccaldi-Raynaud est entendue comme témoin assisté et son père Charles Ceccaldi-Raynaud est mis en examen.

La justice a découvert un compte en banque au nom de Joëlle Ceccaldi-Raynaud au Luxembourg sur lequel ont transité 4 millions d'euros via d'autres paradis fiscaux.

Ce numéro de Charlie Hebdo est disponible en kiosque jusqu'à mardi prochain et aussi sur le web.

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Justice, Paradis fiscaux"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Wednesday, 26 Mar 2014 09:10

Publié sur le site de Christophe Grébert :

6a00d8341c339153ef01a5118df2eb970c-800wiMerci aux 2.995 électeurs de Puteaux qui ont voté Puteaux Pour Vous et à tous ceux qui ont soutenu l'envie de changement dans notre ville.

Ce n'est pas encore pour cette fois, mais le travail de terrain va continuer ! Nos 3 élus au conseil municipal porteront notre projet et défendront votre voix : pour la transparence, l'éthique et la justice.

Plusieurs RDV nous attendent : immédiatement, le vote du budget 2014 et la révélation du compte administratif 2013 ; puis plus tard, en 2016, notre intégration dans la métropole du Grand Paris avec des transferts de fiscalité qui mettront à mal le clientélisme industriel de la majorité municipale.

Nous serons là pour expliquer et proposer une alternative.

Amicalement et fidèlement,

Christophe Grébert

Author: "Christophe Grébert" Tags: "Municipale 2014"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Next page
» You can also retrieve older items : Read
» © All content and copyrights belong to their respective authors.«
» © FeedShow - Online RSS Feeds Reader