• Shortcuts : 'n' next unread feed - 'p' previous unread feed • Styles : 1 2

» Publishers, Monetize your RSS feeds with FeedShow:  More infos  (Show/Hide Ads)


Date: Thursday, 18 Dec 2008 20:47

C’est avec fierté que l’équipe de K3 voyait sa dernière réalisation être lançée lundi dernier lors de la mise en ligne du portail du Bye Bye 2008, fruit de son récent partenariat avec la société Radio-Canada.  Dans son constant souci d’évoluer et de donner de nouvelles possibilités d’interactions a sa clientèle, de nouvelles technologies ont été utilisées dans ce projet, allant jusqu’à permettre aux utilisateurs de communiquer directement avec Louis Morissette et Véronique Cloutier via leur webcam!

Je vous invite a consulter la section “Participez” du portail où cette application est accessible.

Entièrement conçue en Flex, le langage dernier cri d’Adobe permettant de créer des documents Flash dynamiquement en utilisant toute la puissance des outils d’Adobe (des filtres Photoshop aux capacités 3D de Flash),  “l’enregistreuse via webcam” télécharge en temps réel le contenu vidéo sur notre nouveau serveur média.  Le format et la qualité vidéo et sonore sont étonnants si vous êtes pourvu d’une connexion a fort débit.

Les interactions au niveau du serveur de base de données de même que le processus de modération se font via notre robuste système de gestion de contenu, K3Soft.

Nous vous invitons donc a partager avec nous ce a quoi vous voulez dire “Bye Bye” durant les prochaines semaines!!

Author: "Bruno Caillé" Tags: "Programmation, Technologie, Tendances, W..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 20 Nov 2008 00:47

Ce matin, avec grand enthousiasme, j’ai présenté à l’Association québécoise des technologies (AQT) une conférence ayant pour titre «Les médias sociaux, oui, mais encore…». C’est la troisième conférence que je donne sur ce sujet et cette fois-ci j’avais beaucoup plus de temps pour présenter. En fait, la présentation a duré tout près de 2 heures. Je suis très satisfait puisque nous étions peu nombreux et que cela a augmenté considérablement les échanges entre les participants. Il est vrai que l’animatrice, nulle autre que Michelle Blanc, en avait beaucoup à dire sur le sujet. Ce fut donc des discussions très stimulantes, vous l’aurez deviné.

Puisque ma présentation est assez chargée, je vous invite à en prendre connaissance.

View SlideShare presentation or Upload your own.

Si vous avez des questions ou des commentaires sur la présentation, je vous invite à le faire sur ce blogue.

D’ailleurs, juste après l’activité, Michelle a reçu un appel l’invitant à l’émission «Tout le monde en parle». Elle aura la chance d’analyser l’activité web des différents partis politique. Je vous invite donc à l’écouter ce dimanche puisque ça promet d’être très intéressant.

J’ai présenté lundi après-midi une autre conférence sur le Web 2.0 pour le Réseau Action TI. Je travaille en ce moment sur un nouveau billet et ma présentation sera bientôt en ligne. Merci de votre patience.

Author: "Mathieu Bélanger" Tags: "Marketing Internet, a small world, actio..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 31 Oct 2008 18:23

Ce billet est un peu “bourrage de crâne ”, mais nécessaire à la compréhension de l’assurance qualité ainsi que ses différentes étapes et type de validation. Je résume en seulement quelques lignes, les 7 techniques de contrôle de la qualité et la nuance entre une Revue et un Audit.

Dans mon prochain billet, je vais placer ces techniques sur le cycle de vie d’un projet. Quand devrions-nous faire quelle validation.

Bonne lecture

Revue:

Définition: Processus ou réunion formelle durant lesquels sont présentés à des membres d’un projet, des gestionnaires, des utilisateurs ou des clients, un ou plusieurs résultats du travail afin d’obtenir des commentaires ou une approbation.

Audit:

Définition: Examen méthodique et indépendant en vue de déterminer si les activités et résultats satisfont aux dispositions préétablies, mises en œuvre effectivement et permettent l’atteinte des objectifs (ISO)

Lecture croisée (walkthrough):

Définition: Revue durant laquelle un concepteur ou programmeur organise une rencontre avec plusieurs membres de l’équipe de développement ou autres, pour commenter et identifier des problèmes dans un extrait de code ou de conception écrite.

Utilisation: Lorsqu’un contrôle léger est requis, auto validation du développeur, formation informelle de nouveau personnel.

But: Formation, partage de connaissance, évaluation du développement, Appréciation du style, Identification des erreurs.

Revue par les pairs (Inspection):

Définition: Évaluation technique formelle basée sur l’examen visuel d’un produit de développement qui est examiné en détail par une personne ou groupe autre que le créateur afin de détecter des erreurs, incohérences ou non-conformités.

Utilisation: Contrôle rigoureux du travail, éliminé tôt et efficacement les anomalies Plus couteuses, mais très efficaces.

But: Identification des erreurs, formation, évaluation du développement.

Revue technique (Technical review):

Définition: Évaluation systématique d’un produit logiciel par un groupe d’experts qualifiés, examinant la convenance par rapport à l’intention, des exigences et normes.

Utilisation: Évaluation de convenance, conformité avec les exigences du client.

But: Approbation et fermeture officielles de tâche.

Inspection qualité (Quality inspection):

Définition: Évaluation indépendante de la conformité aux normes, ententes contractuelles et autres critères.

Utilisation: S’attarde sur les exigence que sur l’aspect technique.

But: Découverte des points faibles de l’organisation, rapidité d’intervention et peu coûteuse, uniformité des contrôles, amélioration continue. Cette dernière donne une impression de “police” et les non conformités ne sont pas toujours prises en charge.

Acceptation de module (Module acceptance):

Définition: Évaluation qui a pour but de s’assurer de la qualité de la préparation, de l’exécution et des résultats des tests, avant la promotion ou la publication d’un module. L’acceptation de module est en somme un audit, mais appliqué uniquement au niveau des tests.

Utilisation: En fin de projet, validation complète du produit

But: “Go” ou “no go” d’un projet. Cette dernière donne une impression de “police” et les non conformités sont prises en charge et adressés immédiatement.

Technique analytique (Technical analytic):

Définition: Évaluation technique formelle réalisée par l’intermédiaire d’un outil automatisé.

Utilisation: Outil de validation technique automatisé par contre ce n’est pas toujours très fiable.

But: Validation de plusieurs transactions en même temps ou à répétition (Load testing).

Test de santé (Sanity testing, Sanity Check):

Définition: Test d’un système ou d’une composante afin de s’assurer qu’il répond à ses spécifications ou identifier les différences entre les résultats attendus et obtenus.

Utilisation: En fin de projet, validation sommaire du produit une fois disponible à tous.

But: dernière validation une fois l’application lancée.

Author: "Eric Marquis" Tags: "Blogue, Divers, Gestion des connaissance..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 02 Oct 2008 21:22

Lors du rendez-vous de la rentrée de l’AFHR, mardi dernier, j’ai eu la chance de donner une conférence sur les stratégies de mise en marché par les blogues et les réseaux sociaux. J’étais accompagné de deux autres conférenciers très intéressants, Gilles Lajoie et Francois Aubin. C’était une nouvelle version d’une conférence que j’avais déjà donnée pour le compte de l’AQT l’année dernière. En fait, c’était une version améliorée pour le marché des fournisseurs hôteliers. Pour être franc, je ne crois pas que j’ai réussi à les convaincre de lancer des blogues, mais je crois sincèrement que je les ai convaincus des grands avantages de l’utilisation des réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn.

Bien que de nombreuses informations sont relatives aux marchés couverts par l’AFHR, cette présentation peut être utile à bien des entreprises. Je vous invite donc à en prendre connaissance et me donner vos impressions et commentaires. Voici ma présentation en format PDF:

Stratégies de mise en marché Web par les blogues et les réseaux sociaux

Author: "Mathieu Bélanger" Tags: "Blogue, Communauté virtuelle, Communica..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 29 Sep 2008 21:09

Vendredi dernier j’ai eu la chance de suivre une formation au Crim (QUA416). Je vous le recommande fortement, pas nécessairement cette formation spécifique, mais le Crim en générale.

Au cours de mes prochains billets, je vais vous expliquer les grandes lignes de cette formation.

Définitions de l’Assurance qualité:

Ensemble des actions préétablies et systématiques mises en oeuvre dans le cadre du système qualité, démontrées en tant que de besoin, pour donner la confiance appropriée en ce qu’une entité satisfera aux exigences de la qualité (1)

Le contrôle est un acte technique permettant de déterminer la conformité d’un produit. Pour effectuer un contrôle sur un produit, il faut au préalable en déterminer les caractéristiques et choisir les limites à l’intérieur desquelles le produit est conforme. Il faut que ces limites soient connues par le « contrôleur » qui effectuera le contrôle.

Il implique également qu’a l’issu de l’acte technique de contrôle, une décision soit prise en ce qui concerne la conformité : produit conforme, produit non-conforme qui doit être rebuté, produit non conforme pouvant être retouché, produit non-conforme pouvant être accepté en dérogation. (2)

Les outils utilisé pour pratiquer des revues et audits qualité, chaque outil a ces avantages, ces coût et ces responsables:

  • Liste de vérification
  • Lecture croisée (walkthrough) – Contrôle statique léger en groupe de mêmes secteurs
  • Revue par les pairs (Inspection) – Contrôle statique structuré et profond en groupe diversifié.
  • Revue technique (Technical review) – Contrôle statique structuré de haut niveau incluant le client
  • Audit (Audit) – Contrôle statique indépendant structuré et profond axé sur le processus
  • Inspection qualité (Quality inspection) – Contrôle statique indépendant structuré, profond et rapide axé sur le produit.
  • Revue par le responsable
  • Acceptation de module (Module acceptance) – Contrôle statique indépendant structuré, profond et rapide axé sur les tests logiciels.
  • Technique analytique (Technical analytic) – Contrôle statique ou dynamique complexe réalisé par un outil automatisé.
  • Test de santé (Sanity testing) – Contrôle dynamique structuré et profond axé sur la validation des fonctionnalités.

Tout le monde gagne à avoir un suivie “Qualité” en continu sur son projet. Si une erreur trouvée au début du projet coute 1$ son coût (en temps et en ressources) est exponentiel si elle est découverte seulement à la fin.

Facteur de coût relatif pour la correction d’erreur au différent stade du cycle de vie du projet: généré vs corrigée.

Ce qu’il faut retenir, la même erreur produite durant la même phase d’un projet, mais découverte en cours de route génère aussi des économies en temps et en développement.

Author: "Eric Marquis" Tags: "Marketing Internet, Programmation, Resso..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 29 Sep 2008 19:12

Un excellent rapport intitulé ‘A Generation Unplugged‘ à été publié le 12 septembre dernier par Harris Interactive. L’étude est tirée d’une enquête sur l’utilisation des cellulaires par 2089 adolescents entre 13 et 19 ans. Cent questions leur ont été posées et les résultats sont forts intéressants. Toutes les statistiques sont très enrichissantes et ça ne sert à rien de vous les retranscrire une par une dans ce texte. Je vous conseille plutôt de lire le rapport en format PowerPoint qui regroupe seulement des graphiques statistiques. C’est donc très rapide à lire.

Generation Unplugged

Ce que j’en pense ? Il est assez évident que le cellulaire prend de plus en plus de place dans nos vies. Cependant, l’utilisation des messages textes (SMS) est sous-estimée par une trop grande partie des entreprises. Ce n’est pas seulement un jeu, mais un outil collaboratif puissant. Plus que les jeunes natifs d’internet (Digital Native) joindront les rangs des organisations et plus l’entreprise devrait s’en servir pour améliorer la collaboration. Ce qui est intéressant, c’est que plusieurs personnes collaborent déjà par des technologies qui ne dépendent pas de l’entreprise. En réalité, plusieurs dirigeants ne sont même pas conscients que ce changement au niveau de la collaboration interentreprises est déjà en train de se faire, et cela, grâce à la nouvelle génération. L’utilisation des cellulaires intelligents permettra d’atteindre ces objectifs de collaboration plus rapidement.

Sur le propos de la collaboration en entreprise, je vous conseille la lecture d’un autre document ‘L’Entreprise 2.0 : comment tirer profit des réseaux sociaux professionnels ?‘.

Author: "Mathieu Bélanger" Tags: "Communication, Entreprise 2.0, Statistiq..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 29 Sep 2008 15:09

Vous êtes un habitué de Windows XP/Vista ou une des moutures de Mac OS X, mais n’appréciez pas particulièrement l’utilisation du logiciel ITunes pour synchroniser votre Ipod?  Vous n’êtes plus seul!

Sachez que contrairement a ce que la firme à la pomme aimerait vous faire croire, vous n’avez pas l’obligation d’utiliser son programme pour le reste de la vie durable de votre appareil.  Une panoplie de solutions ouvertes existent sous Linux.  En voici quelques unes sous Ubuntu, la distribution la plus populaire actuellement :

rythmbox :  Si vous désirez un équivalent à ITunes, en beaucoup plus rapide, facile a utiliser, publicité intempestives en moins, ceci s’avérerait le meilleur choix.  Ajout et gestion de playlist, synchronisation du IPod, concept de librairie.  C’est ITunes, mais sans fioritures qui vous ralentissent ou cherchent a vous vendre des trucs.
gtkpod : Si vous ne désirez que pouvoir mettre des chansons rapidement sur votre IPod sans devoir gérer des playlists ou que leur ordre vous importe peu, gtkpod serait votre meilleur choix.  Très efficace dans le genre, puisque très léger, je ne peux toutefois pas dire que je l’apprécie grandement puisque j’aimes bien pouvoir contrôler l’ordre des médias sous mon IPod et non l’utiliser en “shuffle”, ce qui est très périlleux sous gtkpod, mais tout est question de goût!

D’autres programmes vous permettront d’effectuer des tâches similaires.  Par exemple, pour les adeptes de KDE, Amarok possède sensiblement les mêmes fonctionnalitées que rythmbox.

Pour ceux qui veulent faire le saut, ou qui veulent davantage d’information, je conseille cette lecture : http://www.linuxjournal.com/article/9266

Et souvenez-vous que lorsque Apple publie une mise a jour du fonctionnement interne de ses IPods (firmware), elle ne les rends plus ouverte a tous depuis belle lurette.  Ceci signifie que si vous voulez bénéficier de cette mise à jour, vous devrez obligatoirement re-syncroniser votre IPod une fois via ITunes afin qu’il détecte votre version périmée et la mette a jour.  Merci Apple!!

Afin de palier a ce désagrément, Rockbox a été développé pour remplacer le firmware d’Apple de manière entièrement libre.  La technologie est encore jeune et en plein développement, mais ceci pourrait s’avérer une piste de solution a la fermeture d’Apple.

Author: "Bruno Caillé" Tags: "Consommation, Logiciel libre, Technologi..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 07 Aug 2008 15:41

Depuis quelques temps déjà j’ai essayé Twitter, avec le temps j’ai appris à mieux connaitre ce service de microblogging. Ce n’est pas nécessairement évident au début de savoir quoi y faire, personnellement je l’utilise un peu comme un IRC dont vous êtes le héros, c’est à dire où vous définissé vous même votre “Channel” en participant et suivant une ou plusieurs discussions à la fois sur des thématiques variés.

Twitter

Il y a ceux qui l’utilisent pour nous faire connaitre leur déplacements et état d’âmes, ceux qui l’utilisent pour rechercher sur un sujet ou prendre part à des discussion. Il existe de nombreuses utilisation possibles et grâce à l’API de twitter de nombreux autres services hybrides et fonctionnel de Twitter verront le jours.

Il y a aussi ceux qui l’utilisent comme canal pour diffuser de l’information et des opinions ou qui l’utilise en corrélation avec d’autres services Web. Voici une liste de 10 outils que j’ai découvert au fils du temps et qui peuvent s’avérer utiles à cette fin :

  • Brabblr : Ce service permet d’envoyer vos messages vers d’autres services de microblogging tels que Twitter, Pownce, Jaiku, Tumblr etc…
  • HelloTxt : Permet de mettre à jour votre status sur plusieurs réseaux sociaux et services de microbloging tel que Twitter, Facebook, Linkedin, Plurk, Bebo, Pownce etc, d’un seul clic.
  • TwitterIm : Vous permet d’envoyer vos Tweets à partir de Windows Live Messenger ou de ICQ
  • Autopostr : Envoi une notification sur twitter lorsque vous poster une nouvelle photo sur Flicrk
  • GroupTweet : Permet de poster des messages privés à un groupe d’ami sur Twitter
  • LiveTwitting : Un service permetant de faire des envois de type conférence sur Twitter
  • TweetLater : Ce service permet de pré-programmer l’envois de messages sur twitter
  • Twitter Feed : Permet synchroniser un fils RSS avec un compte twitter afin de diffuser les nouveaux billets.
  • TweetCube : Ce service vous permet de poster des fichiers sur Twitter (.zip, .rar, .pdf, .jpg, .png, .gif, .mp3 et .txt)
  • TwitterCal : Permet de synchroniser des calendriers Google avec votre twitter

La liste n’inclus évidemment pas tout les services disponibles en ce moment et dans le futur donc, si vous connaissez d’autres services web pour twitter qui peuvent être utiles, je vous invite à laisser un commentaire afin de nous partager vos expériences.

Author: "Jean-Marc Langevin" Tags: "Marketing Internet, Média sociaux, Blog..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Wednesday, 06 Aug 2008 13:47

Google a mis en ligne un nouveau service nommé Google Insights search où l’on peut consulter et analyser les données concernant les recherches des utilisateurs. Après une première utilisation de quelques dizaines de minutes je le trouve vraiment plus efficace que le précédant outils de visualisation des recherches Google Trends qui sera à mon avis remplacé par le nouveau venu.

À première vue, je constate qu’il offre les fonctions suivantes :

  • La moyenne de recherche d’un mot clé sur une période de temps donnée avec possibilité de comparer avec un autre

  • Liste des mots clés relié les plus populaires

  • Liste des mots clés relié les plus en augmentation

  • Possibilité de filtrer par pays et région avec visualisation sur cartes

  • Possibilité d’exporter si l’on est connecté à un compte Google

Je n’ai pas encore fini de le tester complètement mais je compte l’essayer plus à fond au courant des prochaines semaines lors de la préparation d’analyse de mots clés. Bref un outil qui peut s’avérer un bon complément pour la recherches des tendances de recherche afin de bien choisir les mots clés pour l’indexation d’un site web.

Author: "Jean-Marc Langevin" Tags: "Marketing Internet, google, marketing we..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 30 Jun 2008 13:16

D’après un article publié par le renommé blogue de TechCrunch, Facebook aurait perdu plus de 5 fois sa valeur depuis l’investissement de Microsoft. Il semble qu’on s’approche de sa valeur réelle si vous voulez mon avis. Cette nouvelle estimation de la valeur de Facebook n’est pas surprenante pour personne. Avec un investissement total de 496M et une valeur de 3 à 4 milliards, ça semble tout à fait normal et c’est un rendement respectable. Qu’en pensez-vous ?

Author: "Mathieu Bélanger" Tags: "Facebook, Média sociaux, Web 2.0, Web s..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 16 Jun 2008 20:05

Firefox 3 Download DayC’est demain que Mozilla déploiera la nouvelle mouture de son fureteur Firefox. Et la confiance règne.

On visera un record Guinness et rien de moins. Celui du logiciel le plus téléchargé en 24 heures. Vous pouvez vous rendre sur ce site et promettre de télécharger la mise a jour et participer à la quête du record. Les résultats y seront également diffusés.

Parmis les avancées de cette nouvelle version, notons :

  1. Capacité d’intégrer votre compte Gmail au fureteur
  2. Gestion avancée des marques-pages.
  3. Couche de données (Bookmarks, History, Tags, Stars…) dorénavant sur SQLite au lieu d’un simple fichier texte. Beaucoup plus robuste et de plus grande possibilités.
  4. Améliorations au niveau de la sécurité
Author: "Bruno Caillé" Tags: "Logiciel libre, Technologie, firefox, In..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 12 Jun 2008 21:46

XulrunnerLes possibilités du web débordent maintenant du simple concept de posséder votre site.  De plus en plus, afin d’accroitre votre présence web, plusieurs outils sont a votre disposition.  Parmi ceux-ci, une tendance lourde est à aller chercher votre audience là ou elle se trouve a l’aide de widgets, prolongeant l’impact de votre site.  Selon le public visé, ces widgets peuvent etre utilisé dans les environnements iGoogle, Netvibes, MySpace ou encore carrément s’imbriquer dans votre Dashboard Mac Os X.4+ ou le volet de Windows Vista.

Toutefois, si vous désirez une application web capable de fonctionner sur tout les système d’exploitation récents possibles (Linux compris), a source ouverte et offrant un large éventail de possibilité, XulRunner est pour vous.

Xulrunner est basé sur Xul, le langage natif des logiciels de la fondation Mozilla (Firefox, Thunderbird…).  Grossièrement, développer une application en Xul est tout comme construire une instance de Firefox sur votre bureau et en faire ce que l’on veut.  Et les possibilités sont tres grande.  D’un widget parallèle a votre site, il serait possible de convertir votre contenu en une des très populaires extensions pour Firefox ou Thunderbird.  Tout demeure une question de concept.  Si les gens sont intéressés a votre contenu ou que vous leur donner une valeur ajouté, ils seront sujets à l’ajouter à même leur systeme d’exploitation ou leur fureteur.  XulRunner nous donne cette possibilité.

K3 Média vient tout juste de mettre la touche finale a une batterie de widgets pour un des portails de l’Équipe Médias Numériques de Transcontinental Médias comprenant une application Xul (voir le bouton “Votre PC”).  Parmis les fonctionnalités de cette dernière, notez :

  1. La capacité de détecter la présence d’une connexion internet et d’afficher un message pertinent en cas contraire.  L’application est meme suffisamment intelligente pour se reconnecter seule si elle détecte le retour d’une connexion active.
  2. La capacité de glisser l’application partout sur votre bureau sans avoir a saisir une barre de titre typique “windows”.
  3. Toutes les capacités web et la sécurité reconnues du navigateur Firefox.
  4. Une interopérabilité entre les plateforme Mac, Linux et Windows.  (seule une installation PC de la version Xul figure dans la page, mais ceci pourrait ultimement changer)

Les possibilitées de XulRunner sont très grande et nous planchons actuellement sur l’ajout de fonctionnalités reliés au “system tray” et au système de fichier pour intégrer le widget encore plus en profondeur dans le système d’exploitation de l’usager.  Paralèlement, il nous sera également possible de faire des widgets aux formes non-orthodoxes (autres que rectangulaires) ou avec des coins arrondis utilisant la même technologie.

À cet effet, K3 Média est en ligne avec Flickr qui vient d’opter pour XulRunner au lieu du payant Adobe Air pour son application UploadrRichard Crowley de Flickr vante les mérites de Xulrunner sur tous ses concurrents.  Parmis les avantages notables :

  1. Facilité d’importer du code externe
  2. Possibilitées accrues d’ajouter du code concernant l’application comme tel et non du javascript concernant seulement le contenu.

Flickr (appartenant à Yahoo!) se joint donc aux Joost et Songbird qui développaient déjà sous Xul.

Author: "Bruno Caillé" Tags: "Logiciel libre, Programmation, Technolog..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Wednesday, 04 Jun 2008 13:23

Hier après midi, Facebook annonçait la sortie d’une partie du code de sa plateforme en code source ouvert. Curieusement, ce matin, le lien vers cette page ne fonctionne plus et il n’est plus possible de télécharger les sources. Est-ce une coïncidence ou bien quelqu’un à déjà trouver des bogues de sécurité sévères ?

Certains sont septiques quant à la raison de cette annonce. Est-ce la une contre attaque évidente à Google avec OpenSocial ?

Certains autres sont déçus de la licence utilisée par Facebook (infos ici: CPAL ).

Quelques réactions sur le web:

Facebook opens up, but misses opening

Parsing the “open” in Facebook’s “fbOpen” platform

Facebook prend le virage code source libre

Quelques informations importantes par rapport à ce type de licences :

Developers need to read carefully before using CPAL

Les autres projets ‘Open Source’ de Facebook: Facebook Open Source Projects

Pour voir la page Facebook Open Platform avec la cache de Google cliquer ici.

Author: "Mathieu Bélanger" Tags: "Facebook, Logiciel libre, Technologie, T..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Sunday, 01 Jun 2008 22:07

Une publication de L’UCL tiré de la série Regards économique est parue dernièrement et le sujet est très intéressant. Le titre complet du document est «No free lunch sur le Web 2.0 ! Ce que cache la gratuité apparente des réseaux sociaux numériques». Voici un résumé de l’article fourni par l’auteur:

«Cet article vise à décomposer les principaux mécanismes économiques sur lesquels s’appuie le développement des réseaux sociaux et des sites contributifs du Web 2.0. La gratuité d’usage, érigée en norme sur Internet, nous y apparaîtra comme la composante partielle d’un système de tarification plus large, obéissant à une logique de marché multiface. L’article analyse ensuite les principales questions de régulation que le développement de cette nouvelle industrie pose à l’autorité publique.» Source

Il y a énormément d’articles qui expliquent le comportement d’une communauté, le profil des générateurs de contenus et des influenceurs. Mais qu’en est-il du modèle d’affaire des marchands selon des termes économiques? On connaît bien les utilisateurs, mais on parle peu du comportement du commerçant et de son modèle d’affaires. De ce point de vue, qu’en déplaise à certain, il n’a rien de nouveau. Les sites web 2.0 ‘communautaires’ ne le sont pas vraiment d’un point de vue économique et rien n’est réellement gratuit (si on prend compte du coût d’opportunité).

Les sites web 2.0 dont le contenu est généré par les utilisateurs génère ses revenues par la publicité. Leur but est de créer la plus grande audience et que le service incite les gens à donner le plus de détails personnels possible. Pourquoi? Afin de cibler les publicités et ainsi générer plus de revenus. L’exemple de Google est intéressant puisqu’ils offrent une panoplie de service tout à fait gratuitement afin de générer cette audience. Plus leur audience est grande, plus leur réseau publicitaire est grand. C’est assez simple à comprendre. En fait, ça ressemble étrangement au modèle d’affaire de la T.V.: des canaux gratuits en échange de publicité. Celui qui aura la plus grande audience et la capacité de cibler ces publicités aura la plus grande part du gâteau. N’est-ce pas l’idée de Microsoft, Google,Yahoo, Facebook et Cie?

Bonne lecture.

Le document (PDF) : No free lunch sur le Web 2.0 ! Ce que cache la gratuité apparente des réseaux sociaux numériques

Author: "Mathieu Bélanger" Tags: "Commerce électronique, Marketing ..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 30 May 2008 21:45

Une bonne façon de mesurer la solidité d’une communauté, c’est en comptabilisant l’activité des gens qui y travaillent.  Or Facebook serait en grave difficultée à ce chapitre.

Nombreux sont les gens qui développent des applications Facebook.  Ces gens prendront tôt ou tard le chemin du forum des développeur de la dite plateforme.  Ils échangeront, poseront des questions, aideront d’autres développeurs, lanceront des débats, communiqueront avec les gens de Facebook afin d’assurer la pérénité de la plateforme, son bon fonctionnement continu, etc…  K3Média fait parti de ces développeurs.  Or Jesse Farmer, un blogueur États-Uniens, à collecté les données provenant du forum de Facebook et a analysé son activité des derniers mois.  Les résultats sont sans équivoques.  La plateforme est délaissée par un grand nombre de créateurs.  Un trop grand nombre?  Le géant serait-il menacé? 

fb_data.png

Si les données sont très précise, l’analyse que l’on peut en tirer peut varier.  Je crois que l’on peut dire sans se tromper qu’il s’agit d’un début de défection envers la plateforme.  27% des gens qui envoyaient au moins un article sur le forum par mois en début d’année en sont maintenant réduit au mutisme le plus complet.  Facebook aurait-il perdu plus du quart de ses développeurs en quelques mois?  Aurait-il aussi perdu plus de la moitié des interventions sur la plateforme?

Jesse Farmer amène une piste de solution en rappelant que Facebook a imposé une limite sur le nombre d’invitations pouvant être envoyées via votre application durant cette période.  Cela serait devenu trop difficile d’avoir du succès sur Facebook avec ces nouvelles règles et les développeurs se seraient découragés.

J’apporterais la nuance suivante : oui, les limitations imposées par Facebook ont probablement abbaissé l’activité des développeurs, mais tel était l’objectif.  Facebook désirait "nettoyer" sa plateforme d’applications qui forcaient l’envoi de 250 invitations avant d’avoir une simple réponse à un questionnaires…  Ces développeurs vont évidemment abandonner la plateforme.  Est-ce réellement une mauvaise chose?  Je crois qu’il y a encore une place pour du bon développement sous Facebook.  Ce que Jesse Farmer oublie de mentionner est que Facebook redéfini la limite d’invitations possibles pour chaque application sur une base régulière selon un algorithme complexe.  Si le comportement de l’application est "propre", la limite montera en conséquence.  Facebook pourra ainsi délimiter facilement les applications "sales" et les fermer au cas échéant.  Tel est le prix à payer pour améliorer l’expérience client.

posts.png

Je vais donc baser mon explication sur notre propre expérience.  Facebook est une plateforme propriétaire nous offrant un canvas sur lequel travailler.  Lorsque quelque chose cloche avec la plateforme (je n’ai pas a chercher très loin, il y a quelques semaines de cela, après une de leur mise à jour hebdomadaire), il faut répertorier le cas problématique sur leur Bugzilla, attendre que suffisamment de gens aient votés pour ce bogue afin que Facebook décide de s’en occuper.

Le fardeau de "prouver" qu’il y a un problème du côté de Facebook incombe donc au développeur.  C’est à lui de "promulguer" le bogue qu’il vient de répertorier et de faire en sorte que le maximum de gens votent pour lui afin que Facebook daigne se salir les mains.  Pendant ce va-et-vient électoral, vous aurez droit au fameux message d’erreur spécifiant que le développeur est en train de corriger un bogue quelconque avec son application.  Alors que Facebook est la cause du disfonctionnement!  Cela rajoute l’insulte à l’injure!

Les usagers n’ont donc plus accès à l’application, le client non plus et demandera a juste titre quand le tout redeviendra opérationnel et le développeur rage de se trouver dépendant d’une communauté si peu respectueuse de son travail.  Voilà pour moi le cercle vicieux dans lequel Facebook s’est sciemment coincé.

Dans le cas cité plus haut, Facebook a pris 8 heures à corriger un problème qu’une de leur mise à jour de la veille avait créée…  Je leur ai même offert mon aide à un certain point voyant que cela traînait en longueur et affectait terriblement le fonctionnement d’une de nos applications.  Certains diront qu’ils ont reconnu et corrigé le problème.  Vrai.  Mais 8 heures de "downtime" est innacceptable venant d’une si grosse compagnie.  Non contents de ne pas tester suffisamment leur mises à jour hebdomadaire, ils ajoutent au fardeau des développeurs en ayant une vitesse de réaction terriblement lente.

Tout n’est pas noir cependant et Facebook a fini par écouter ses développeurs en nous accordant une plateforme beta qui comprendra les derniers changements à la plateforme avant que ceux-ci ne soient publics.  Ceci donnera au moins une chance aux développeurs de vérifier leur installation avant qu’un désastre ne survienne.

Toutefois, Facebook demeure une bête difficile a suivre et a prévoir.  Par exemple, nous savons qu’une refonte en profondeur de vos pages de profils est en cours.  Elle a été reportée a deux reprises, les changements que l’on nous décrit sont flous ou inconsistants a chaque envois, cette mise a jour ne figure toujours pas sur la beta de Facebook non plus, bref, il est très difficile pour une équipe de développeur d’être efficace dans de pareilles dispositions.  Il a d’ailleurs fallu que la communauté de développeurs se mobilisent pour demander davantage de sérieux de la part de Facebook qui a fini par nous donner un accès a la version a venir de Facebook a des fins de tests.  Guillaume Brunet a qui je mentionnais justement l’existence de cette
plateforme cette semaine livre ses commentaires sur la prochaine mouture de votre profil Facebook sur son blogue.

Facebook peine donc a demeurer un endroit plaisant où développer.  Et personne n’aime se créer des problèmes.  Surtout avec la montée de concurrents tels Hi5, OpenSocial et cie…

Car Facebook ajoute de nouvelles langues?  Génial!  Mais ils l’ont fait sans bien tester leur truc et les problèmes d’encodages pullulent sur la plateforme…  Selon la langue de votre profil, leur FBML n’est quelque fois plus interpreté du tout ou le javascript nécessaire au visionnement de la page mal initialisé!  Le réel problème de Facebook vient de son manque de rigueur et de son horrible lenteur à répondre. La machine est devenu un monstre, le monstre n’avance plus.  Facebook détient l’avantage du nombre, mais technologiquement, son retard se fait de plus en plus sentir de jour en jour.  Et le temps passe…

Author: "Bruno Caillé" Tags: "Facebook, Média sociaux, OpenSocial, Pr..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 30 May 2008 20:35

Il y a quelque temps, j’ai découvert TweetWheel, un "mashup" très intéressant ajouté sur Twitter Mashups. Je me suis inspiré de celui-ci pour ce billet. Voici 5 mashups de Twitter qui méritent un coup d’oeil!

1 - TweetWheel

TweetWheel Très
léché visuellement et très intéressant, il vous permet de découvrir qui
de vos amis sont connectés entre eux. Il peut être long à charger si
vous avez plusieurs contacts mais n’abandonnez pas, ça vaut le coup!

2 - TwitterVision

Twittervision L’union de Twitter et Google Maps! Il affiche sur la carte du monde les plus récents tweets.

3 - Twistori

Twistori Affiche un défilement vertical des tweets débutant par I love, hate, think, believe, feel, wish.

4 - TwitterLocal

TwitterLocal Cherchez
des tweets près de chez vous en entrant un nom de ville, de lieu ou un
code postal. Un RSS sera généré et vous pourrez suivre les plus récents
directement dans votre lecteur. Un application AIR est aussi disponible.

5 - Twit Links

Twit Links Les derniers liens envoyé par les tops utilisateurs techno de Twitter (selon eux).

Qu’en pensez-vous? En connaissez-vous d’autres intéressants?

Le billet original a été publié sur mon blog personnel

Author: "Eric Collard" Tags: "Web 2.0"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 30 May 2008 19:17

J’ai découvert un excellent schéma de la gestion des contenus en double faite par les moteur de recherche qui provient d’elliance et trouver via l’excellent webilus

how_a_search_engine_determines_duplicate_content.gif

Ce schéma résume en 4 étapes le processus général de découverte et de gestion des contenus doublons. Voici donc un résumé des ces différentes étapes :

1- La Découverte :
À cette étape, les robots des moteurs de recherche parcourent le Web en suivant les hyperliens afin de détecter les nouvelles pages ainsi que les modifications au contenu en les comparant aux pages déjà indexées dans son index.

2- L’élimination :
Durant cette étape les différents algorithmes déterminent si un contenu est digne de figurer dans l’index en se basant sur les endroits où ce contenu est référencer. Il s’agit d’un processus sommaire ou les moteurs tentent de déterminé si le contenu reçoit ses références de sites de qualité ou si c’est un processus artificiellement gonflé ( achat massif de lien, mauvais entrenoeuds ou encore de sources ayant déjà participé ou participant à des opérations de spam auprès des moteurs de recherche.

3- L’analyse :
Lors de cette étape les algorithme examinent les contenus restant de manière plus détaillés afin d’en déduire la pertinence et la qualité selon de critère d’appréciations tel que la qualité des liens entrants, les ancrages utiliser dans ces liens et le contenu de la page. C’est à cette étape que des critères tel que le PageRank ( Dans le cas de google) commencent à être calculer. Les contenus jugés moins pertinent sont soit éliminés complètement de l’index ou reçoivent un poids moins fort lors du classement dans les recherche.

4- La Définition :
Cette étape détermine lequel des contenus est le plus susceptible d’être la source et lesquels les complémentes dans le but d’allouer les différents classements au contenus qui sont à la fois les plus pertinents et originaux.

En conclusion, la création de contenus et les endroits où ils sont présents sont déterminants pour le classement d’un site dans les moteurs de recherche. En effet, plus vos contenus sont originaux, varier et de qualité plus ils correspondent à la finalité des engins de recherche qui consiste à nous permettent de trouver des résultats pertinents !

Author: "Jean-Marc Langevin" Tags: "Marketing Internet, Technologie"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 29 May 2008 15:44

Bonjour à tous,

Suite à une restructuration de poste à l’agence et, au même moment, à mon désir de poursuivre mon développement de carrière dans la communication d’entreprise et le développement organisationnel (Entreprise 2.0), je vous annonce que je ne suis plus membre de l’équipe de K3 media. J’ai grandement apprécié travailler en compagnie de Mathieu et Alain et aussi avec l’ensemble des membres de l’équipe de production. Beaucoup de talents et d’efficacité ! Nous séparons nos chemins sur une très bonne note avec un intérêt partagé de poursuivre notre collaboration à travers de possible mandats de consultation.

Ainsi, ceci est mon dernier billet sur le blogue de K3 Media.

À la prochain sur un autre canal Web!

Author: "Geoffroi Garon" Tags: "Blogue, Événement, collaboration, Comm..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 26 May 2008 16:44

Depuis quelque temps déjà on as entendu parler des projets de Google concernant la mise en place d’une infrastructure Wifi. Je suis tomber sur cet article du journal Les affaires qui parle de ce sujet et des avancements qui y sont liés.

Il y est question du WhiteSpace c’est à dire une plage de bande passante non utilisé par la télévision analogique que la White Spaces Coalition (un groupe comprenant 8 groupes dont Microsoft, Google, Dell, HP, Intel, Philips, Earthlink, et Samsung Electro-Mechanics) qui si les autorités américaines via la Federal Communications Commission (FCC) le permettent serait utilisé pour mettre en place une immense infrastructure sans-fils.

La décision de la FCC qui devrait tomber d’ici les prochaines semaines pourrait avoir des implications assez importantes. En effet, la commission devrait trancher en faveur du libre accès à ces fréquences comme le demandent les membres de la White spaces coalition ou bien encore une règlementation et la vente au plus offrant des ces fréquences pour y diffuser de l’information comme le demandent grand groupes de téléphonie sans-fils et de télécommunication.

Ce genre de décision est très important pour l’avenir de l’internet selon moi car comme toutes les décision de cette nature régissant l’accès à la bande passante touche au concept de neutralité de l’internet. En effet, l’attribution de cette bande passante à certains groupes crée selon moi un grave déficit démocratique car l’accès n’est plus le même pour tous. Cela me touche car étant un Internaute de longue date et un grand utilisateur de logiciels libres, j’ai pris l’habitude de cet espace commun, collaboratif et démocratique que je n’aimerais pas voir devenir un espace commercial à 2 vitesses ou les grands groupes ont un accès et un controle privilégié pouvant alors favorisé des contenus au détriments de d’autres.

En guise de complément, je vous invite à lire ce billet suivant sur l’excellent blogue de Martin Lessard qui traite de la neutralité de l’internet dans le contexte canadien.

Author: "Jean-Marc Langevin" Tags: "Logiciel libre, Média, Technologie, Ten..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Tuesday, 20 May 2008 13:21

Ce schéma présente 5 trucs pour optimiser son site Web.

schm_lead_kino.gif

  1. Pensez " Search engine optimization " combiné avec du SMO "Social media optimization"
  2. Créer un blogue pour mettre en valeur des produits et services de votre entreprise.
  3. Multipliez les liens vers votre site en participant et commentant dans la blogosphère. (Voir : Linkbaiting)
  4. Convertissez vos visiteurs en leads (opportunités) avec des leads generation landings pages.
  5. Mesurer et optimisez avec des services Web de statistiques (Google Analytics) et de visualisation (Crazyegg).

Voir le billet original avec beaucoup plus d’information et de contenu :

5 astuces pour transformer son site Web en machine de guerre

Simple, clair, efficace !

Author: "Geoffroi Garon" Tags: "Communication, Entreprise 2.0, Marketing..."
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Next page
» You can also retrieve older items : Read
» © All content and copyrights belong to their respective authors.«
» © FeedShow - Online RSS Feeds Reader