• Shortcuts : 'n' next unread feed - 'p' previous unread feed • Styles : 1 2

» Publishers, Monetize your RSS feeds with FeedShow:  More infos  (Show/Hide Ads)


Date: Sunday, 25 Sep 2005 18:38
Nintendo tient ses promesses le plus souvent, bien que quelques esprits chagrins (parfois, moi même), peuvent y trouver à redire.
Nintendo dévoile un monde de hype, où jouer n'est pas anormal, mais banal ET tendance. Comment ? Avec la Gameboy micro


9-p01.jpg
9-p02.jpg
9-p03.jpg


C'est comme si vous aviez deux sexes dans votre jean, les deux servant à jouer, mais un seul à uriner...

Elle est petite, et j'aime la sentir à travers ma poche 2: With a vengeance.

La Gameboy micro est à peu près, aussi longue, large, épaisse, et lourde (avec une cartouche) qu'un T610. Même avant de l'avoir en main, j'avais fait ce genre de comparaisons, et je ne m'imaginais pas être aussi proche de la vérité.

Elle présente bien, avec sa coque désormais plus en plastique, mais en métal (visible surtout à l'arrière). Le tout tient avec de discrètes petites vis, y comprit le cache de la batterie (batterie amovible, très petite, elle aussi), et là, on constate que changer de batterie ne se fera pas aussi facilement que pour la SP, il faudra dévisser avec moult précautions, la manoeuvre nétant pas spécialement facilitée.

La croix directionnelle n'affiche plus de flèches, mais de simples traits, ainsi que les boutons b et a (Notons, juste en dessous de ceux-ci, trois petits trous pour le haut-parleur, sans doute mono), toujours au rendez-vous, les boutons L et R de la tranche retrouvent l'aspect étirés qu'ils avaient avec le premier modèle de GBA (ici, ils s'élargissent en se rapprochant du bord, lequel sert d'axe de rotation, permettant d'appuyer plus facilement avec le bout des doigts).
Le tout forme un ensemble graphique homogène avec ce que l'on pourra retrouver sur la "manette" de la "Révolution". Sur le dessus, on trouve un port nommé "Ext."; nouveau port propriétaire cumulant les fonctions de port d'alimentation pour recharger la batterie, de connecteur pour le nouvel adaptateur sans fil, et de port pour le nouveau type de cable link.

9-topic_1_img.jpg


Sur le bas de la console, on retrouve deux très fins boutons, "select" et "start", s'illuminant de rouge lorsque la console est allumée. Sur le bord gauche, l'interrupteur ON/OFF de la console, sur le bord droit, une prise jack très ordinaire, et c'est bien un soulagement (par rapport à la GBA SP qui n'en avait tout simplement pas).

Le côté droit de la console arbore une touche permettant de régler le volume, par appuis successifs (fini les molettes, fini les reglettes). Une inscription sommaire au dos de la console, près de cet interrupteur permet de savoir qu'il sagit aussi des boutons permettant de régler la luminosité de l'écran en maitenant le bouton L enfoncé. Enfin, on retrouve une encoche permettant d'y mettre une sangle, Nintendo ne perdant rien à cette habitude, fort heureusement.

9-p05s.jpg


"It's small, but let's play with it":

M'étant déjà "fatigué" les yeux en jouant à Riviera The Promised Land, sur ma SP, j'attendais beaucoup de l'écran de cette gbm. Et je ne fus absolument pas rebuté par sa taille (2 pouces), ni même obligé de tenir la console à 30 cm de mon visage. Les textes de ce jeu étant très fins, je m'attendais à ne pas pouvoir les lire. Oh, quelle ne fût pas ma surprise (je fais le mec étonné si je veux tongue.gif ).

9-topic_1_img.jpg


L'écran est, comme promis, le diamant dans l'écrin. Petit certes, mais incroyablement lisible (on peut lire sans difficulté les textes des jeux), lumineux, et coloré, il est bel et bien d'un qualité identique (si ce n'est similaire) à celui de la PSP (attention, je parle bien de la qualité, pas de la taille), et pour tout dire, il n'y aurait guère que quelques fanboys de Sony pour ne pas accepter la comparaison. Autre comparaison troublante avec l'écran de la PSP, il est capable lui aussi de se recouvrir très facilement de traces de doigts, et c'est sans doute pour cette raison que Nintendo fourni une élégante, et tout aussi discrète petite housse. Mais qu'on ne s'y trompe pas: Mêmes qualités, d'accord, mais mêmes défauts. Alors je ne parlerais pas de pixels morts, je n'en ai pas encore vu sur ma/la gbm (encore heureux), mais l'écran sera surement recouvert de petites rayures qui si elles ne gèneront pas le jeu (selon leur importance), gacheront pourtant pas mal l'intérêt d'avoir une console portable aussi belle.

9-topic_4_img.jpg


Et là, on comprend où Nintendo voulait en venir avec son système de façades, permettant de customiser sa gbm. Oui, c'est pour la customiser (même si je doute qu'on ai droit à ouatmilles façades, histoire d'être sûr d'en avoir une à soi), mais c'est surtout une façon assez "osée" de protéger l'écran: Transformer une vulgaire protection en objet de customisation, il faut avoir un sens du marketing affuté, bravo Nintendo (sauf pour le prix hein).

Ah, j'ai pas parlé des sensations de jeu que procurait un tel écran. C'est bien simple, c'est fabuleux. On à l'impression de jouer à une nouvelle console portable (et je pense que Nintendo misait beaucoup sur cet effet). Et ça reste impressionnant. Je n'imagine même pas ce qu'il serait possible de faire avec des écrans de téléphone portable de cette qualité (s'il en existe), aussi fin, et aussi lisibles.

Manque de chance, pour la sortie de cette nouvelle itération de la GBA, Nintendo va améliorer ses GBA SP, en les dotant d'un écran qui serait tout aussi lisible et lumineux. Ainsi, la gbm ne sera pas la gameboy advance ultime à avoir.
Le choix sera donné pour ceux et celles qui veulent jouer hors de chez eux, entre une GBA avec laquelle on peut jouer vraiment partout (la gbm, parce qu'extremement portable), une GBA avec un écran plus grand (la GBA SP), et la DS (dont le prix baissera à 129€).

En tout cas, même si Nintendo misera surement sur le côté "fashion" de la Gameboy micro, elle n'en restera pas moins plus qu'un superbe mais vulgaire objet techno-ludique (non, ne venez pas chercher la merde, c'est juste une phrase pour finir l'article, pas une comparaison, couché les fanboys !), mais une excellente console, en tout points.

9-top_4.jpg


source: Mes yeux. Le site officiel, en Français.
Author: "Lagora" Tags: "Loisirs de geek"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Sunday, 25 Sep 2005 18:38
Nintendo tient ses promesses le plus souvent, bien que quelques esprits chagrins (parfois, moi même), peuvent y trouver à redire.
Nintendo dévoile un monde de hype, où jouer n'est pas anormal, mais banal ET tendance. Comment ? Avec la Gameboy micro


9-p01.jpg
9-p02.jpg
9-p03.jpg


C'est comme si vous aviez deux sexes dans votre jean, les deux servant à jouer, mais un seul à uriner...

Elle est petite, et j'aime la sentir à travers ma poche 2: With a vengeance.

La Gameboy micro est à peu près, aussi longue, large, épaisse, et lourde (avec une cartouche) qu'un T610. Même avant de l'avoir en main, j'avais fait ce genre de comparaisons, et je ne m'imaginais pas être aussi proche de la vérité.

Elle présente bien, avec sa coque désormais plus en plastique, mais en métal (visible surtout à l'arrière). Le tout tient avec de discrètes petites vis, y comprit le cache de la batterie (batterie amovible, très petite, elle aussi), et là, on constate que changer de batterie ne se fera pas aussi facilement que pour la SP, il faudra dévisser avec moult précautions, la manoeuvre nétant pas spécialement facilitée.

La croix directionnelle n'affiche plus de flèches, mais de simples traits, ainsi que les boutons b et a (Notons, juste en dessous de ceux-ci, trois petits trous pour le haut-parleur, sans doute mono), toujours au rendez-vous, les boutons L et R de la tranche retrouvent l'aspect étirés qu'ils avaient avec le premier modèle de GBA (ici, ils s'élargissent en se rapprochant du bord, lequel sert d'axe de rotation, permettant d'appuyer plus facilement avec le bout des doigts).
Le tout forme un ensemble graphique homogène avec ce que l'on pourra retrouver sur la "manette" de la "Révolution". Sur le dessus, on trouve un port nommé "Ext."; nouveau port propriétaire cumulant les fonctions de port d'alimentation pour recharger la batterie, de connecteur pour le nouvel adaptateur sans fil, et de port pour le nouveau type de cable link.

9-topic_1_img.jpg


Sur le bas de la console, on retrouve deux très fins boutons, "select" et "start", s'illuminant de rouge lorsque la console est allumée. Sur le bord gauche, l'interrupteur ON/OFF de la console, sur le bord droit, une prise jack très ordinaire, et c'est bien un soulagement (par rapport à la GBA SP qui n'en avait tout simplement pas).

Le côté droit de la console arbore une touche permettant de régler le volume, par appuis successifs (fini les molettes, fini les reglettes). Une inscription sommaire au dos de la console, près de cet interrupteur permet de savoir qu'il sagit aussi des boutons permettant de régler la luminosité de l'écran en maitenant le bouton L enfoncé. Enfin, on retrouve une encoche permettant d'y mettre une sangle, Nintendo ne perdant rien à cette habitude, fort heureusement.

9-p05s.jpg


"It's small, but let's play with it":

M'étant déjà "fatigué" les yeux en jouant à Riviera The Promised Land, sur ma SP, j'attendais beaucoup de l'écran de cette gbm. Et je ne fus absolument pas rebuté par sa taille (2 pouces), ni même obligé de tenir la console à 30 cm de mon visage. Les textes de ce jeu étant très fins, je m'attendais à ne pas pouvoir les lire. Oh, quelle ne fût pas ma surprise (je fais le mec étonné si je veux tongue.gif ).

9-topic_1_img.jpg


L'écran est, comme promis, le diamant dans l'écrin. Petit certes, mais incroyablement lisible (on peut lire sans difficulté les textes des jeux), lumineux, et coloré, il est bel et bien d'un qualité identique (si ce n'est similaire) à celui de la PSP (attention, je parle bien de la qualité, pas de la taille), et pour tout dire, il n'y aurait guère que quelques fanboys de Sony pour ne pas accepter la comparaison. Autre comparaison troublante avec l'écran de la PSP, il est capable lui aussi de se recouvrir très facilement de traces de doigts, et c'est sans doute pour cette raison que Nintendo fourni une élégante, et tout aussi discrète petite housse. Mais qu'on ne s'y trompe pas: Mêmes qualités, d'accord, mais mêmes défauts. Alors je ne parlerais pas de pixels morts, je n'en ai pas encore vu sur ma/la gbm (encore heureux), mais l'écran sera surement recouvert de petites rayures qui si elles ne gèneront pas le jeu (selon leur importance), gacheront pourtant pas mal l'intérêt d'avoir une console portable aussi belle.

9-topic_4_img.jpg


Et là, on comprend où Nintendo voulait en venir avec son système de façades, permettant de customiser sa gbm. Oui, c'est pour la customiser (même si je doute qu'on ai droit à ouatmilles façades, histoire d'être sûr d'en avoir une à soi), mais c'est surtout une façon assez "osée" de protéger l'écran: Transformer une vulgaire protection en objet de customisation, il faut avoir un sens du marketing affuté, bravo Nintendo (sauf pour le prix hein).

Ah, j'ai pas parlé des sensations de jeu que procurait un tel écran. C'est bien simple, c'est fabuleux. On à l'impression de jouer à une nouvelle console portable (et je pense que Nintendo misait beaucoup sur cet effet). Et ça reste impressionnant. Je n'imagine même pas ce qu'il serait possible de faire avec des écrans de téléphone portable de cette qualité (s'il en existe), aussi fin, et aussi lisibles.

Manque de chance, pour la sortie de cette nouvelle itération de la GBA, Nintendo va améliorer ses GBA SP, en les dotant d'un écran qui serait tout aussi lisible et lumineux. Ainsi, la gbm ne sera pas la gameboy advance ultime à avoir.
Le choix sera donné pour ceux et celles qui veulent jouer hors de chez eux, entre une GBA avec laquelle on peut jouer vraiment partout (la gbm, parce qu'extremement portable), une GBA avec un écran plus grand (la GBA SP), et la DS (dont le prix baissera à 129€).

En tout cas, même si Nintendo misera surement sur le côté "fashion" de la Gameboy micro, elle n'en restera pas moins plus qu'un superbe mais vulgaire objet techno-ludique (non, ne venez pas chercher la merde, c'est juste une phrase pour finir l'article, pas une comparaison, couché les fanboys !), mais une excellente console, en tout points.

9-top_4.jpg


source: Mes yeux. Le site officiel, en Français.
Author: "Lagora" Tags: "Loisirs de geek"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Saturday, 24 Sep 2005 17:57
Ils étaient responsables de Omikron : The Nomad Soul, jeu qui avait révolutionné à l'époque de part son gameplay, sa liberté, ses musiques... Quantic Dreams frappe un grand coup, pour la deuxième fois, avec ce que j'ai envie d'appeller un film intéractif.

logofahrenheit.jpg

Manhattan, il fait froid. Tout commence dans un petit restaurant, vous savez, ce genre typiquement américain. Dans les toilettes du restaurant, un homme, comme en transe, sort d'un des cabinets et assassine violemment de trois coups de couteau un autre homme en train de se laver les mains. Le meurtrier, c'est vous, et vous vous appellez Lucas Kane. Quand vous prendrez conscience du meurtre, s'engagera alors une course contre la montre pour comprendre les raisons de votre acte.


Un gameplay original
Rapidement, vous déciderez de vous enfuir du restaurant. Mais devez vous cacher les preuves ou vous enfuir le plus rapidement possible ? C'est à vous de décider. Dans Fahrenheit, toutes vos actions présentes ont une influence sur ce qu'il vous arrivera ensuite. Le gameplay de Fahrenheit a été extrêmement bien pensé, et l'ergonomie est tout bonnement géniale. Les phases de déplacement sont tout ce qu'il y'a de plus facile - flèches du clavier où les deux boutons de la souris en même temps. Pour utiliser des objets, effectuer les choix de conversation, grimper sur des gouttières et autres joyeusetés, il faudra utiliser le bouton gauche et effectuer un mouvement avec la souris.

screen1.jpg
Pour nettoyer le sang, vous devrez maintenir le clic gauche et faire un mouvement du bas vers le haut avec votre souris

Lors de scènes d'action, il y'aura deux types de manipulations à faire. La première, et la moins dure, sera d'appuyer sur les touches quand l'écran nous l'indiquera. Par défaut, les touches sont les quatre flèches ainsi que les touches "8-4-2-6" du pavé numérique. Personnellement j'ai rapidement changé ça pour "z-q-s-d" et j'ai remplacé le 2 par le 5, que je trouve plus accessible et moins dérangeant. Ce système de jeu assez original rappelle un peu le jeu Dance Dance Revolution (ou Simon qui d'après Nighty est plus parlant). L'autre manipulation sera bien plus classique et physique. Il s'agira d'alterner rapidement et de façon régulière les touches "gauche" et "droite". Pour ces scènes d'action, il y'a un système de "vies" pour revenir au début d'une phase que l'on aurait pas réussi.

screen2.jpg screen3.jpg
''A gauche, le système "DDR/Simon". A droite, le système "Gauche - Droite".''

Un scénario dément
David Cage, le concepteur original de Fahrenheit est, on peut le dire, un scénariste de génie. Déjà avec The Nomad Soul, il nous avait gratifié d'un jeu très profond et très libre, merveilleusement orchestré par David Bowie himself. Fahrenheit met la barre encore plus haut. Le scénario est poussé au possible. Toutes les actions que l'on effectue ont ou auront un impact, aussi minime soit-il - on aime le détail chez Quantic Dreams - sur le scénario. Alors oui, le jeu n'est pas très long (entre 6 et 10 heures maximum pour le finir), mais il y'a tant de façon de se sortir de chaque scène, que les refaire pour tout découvrir est un véritable plaisir. La psychologie des trois personnages que l'on incarne est réellement bien étudiée. Lucas Kane, meurtrier malgré lui, qui se sent petit à petit sombrer dans la folie, Carla Valenti, chargée de l'enquête sur le meurtre du restaurant, stressante au possible de part sa claustrophobie, et Tyler Miles, le flic black venant du Bronx qui a du mal à concilier sa vie de couple et sa vie de policier.


Une bande son magnifique
Je passerais brièvement là dessus, il y'a peu de choses à dire. J'ai rarement entendu une bande son d'aussi bonne qualité. Les musiques sont simplement envoutantes. Parfois, on s'éloigne dans un style des styles de musiques un peu différents, par exemple dans l'appartement de Tyler, ou quand Lucas joue de la guitare. Les musiques sont réellement un des gros point fort qui donnent à Fahrenheit cette ambiance unique. Les voix Françaises sont d'une qualité raisonnable - on notera la doublire de Keanu Reeves pour Lucas, de Will Smith pour Tyler, et de... Lara Croft pour Carla.


Et graphiquement ?
On atteint un des points importants. Graphiquement, oui, le jeu laisse à désirer. Bien loin des plus grosses productions actuelles, Fahrenheit est tout de même loin d'être moche. Les expressions des visages sont plutôt sympathiques. Les décors en intérieur semblent relativement pauvres, même si les textures sont assez jolies. En extérieur par contre, mis à part les voitures, je trouve que le rendu est largement satisfaisant. De temps en temps, l'écran se sépare en plusieurs parties, façon 24 heures chrono, pour voir l'action de plusieurs personnages en même temps, ou simplement pour vous voir sous plusieurs angles. L'effet est super sympa.

screen6.jpg


Conclusion
Fahrenheit, je l'attendais depuis pas mal de temps. Maintenant, il est là, et je ne suis réellement pas déçu. Pour moi, il s'agit là du jeu (film ?) de l'année.
Author: "Arsiesys" Tags: "Loisirs de geek"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Sunday, 18 Sep 2005 23:28
Trouver des trucs intéressants, sur le net, ça relève parfois de la chasse à l'information. De l'espionnage même. Habilement relire des logs irc pour trouver des sites web intéressants, quand les autres vous pensent "away".
Puis les visiter (attention hein, je parle des sites, pas des autres), et en faire une news, en fourbe...

D'ailleurs, j'ai un indic, une taupe, qui, même s'il ne s'appelle pas "Gorge profonde", m'a fourni un bon url (même pas eu besoin d'être fourbe).

9-home_dust.jpg


"Recyclebein", un court métrage d'animation, en 3D (bon sang !, que ce terme a bien vieilli depuis Imagina 96), récompensé en de multiples occasions, et ma foi bien joli, quoique pas récent. Pourtant, ça vaut le coup d'oeil, je vous laisse découvrir ça tout seul.

9-recylebein.jpg


Zut, vous êtes peut-être aveugle (oui, ça arrive), et vous ne pouvez pas regarder ces belles images. Pas grave, Gissehel a fait un chouette podcast, je vous invite à l'écouter. Oui, vous aussi.

source: (merci) Gissehel, sur irc.
Podcast: http://www.greenade.net/datas/users/9-greenade_-_gissehel_recyclebein.mp3
Attached Media: audio/mpeg ( 803 ko)
Author: "Lagora" Tags: "Loisirs de geek"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 16 Sep 2005 20:45
Et oui, nouveau petit concept sur Greenade.net : j'ai testé pour vous à l'aide d'une petite vidéo la démo du dernier né de la série des Pro Evolution Soccer (PES pour les intimes). La bête vous laisse donc le choix parmi 4 clubs (Real Madrid, Arsenal, Chelsea et Valence) pour une petite mi-temps de 2 minutes 30. Pas d'équipe française dans le tas, les développeurs ont sans doute jugés qu'elles étaient trop mauvaises. Hey détendez vous, je plaisante ! C'est qu'il faut que je fasse gaffe avec les blagues sur le foot, un supporter ça ne rigole pas...

7-pes5_1.jpg 7-pes5_2.jpg 7-pes5_3.jpg

Mais que les non footeux se rassurent, pas besoin d'aimer ce "pseudo sport" (tiens, ma voiture brûle) pour apprécier le jeu, l'important c'est le gameplay et on peut d'ors et déjà dire que celui de PES 5 est prenant. Cet opus est tout simplement dans la lignée de son prédécesseur tout en étant plus lent et réaliste.

Télécharger la vidéo sans supporter idiot (25 Mo)
Télécharger la démo (155 Mo)

PES 5 sera disponible en octobre dans toutes les bonnes crèmeries sur PC, PS2, Xbox, PSP et Tamagoshi.

PS : Si le concept des petites vidéos montrant quelques minutes de gameplay vous plait (!?), n'hésitez pas à l'indiquer dans un commentaire et peut être que nous recommencerons cette expérience.
Author: "MrCastor" Tags: "Loisirs de geek"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 16 Sep 2005 20:45
Et oui, nouveau petit concept sur Greenade.net : j'ai testé pour vous à l'aide d'une petite vidéo la démo du dernier né de la série des Pro Evolution Soccer (PES pour les intimes). La bête vous laisse donc le choix parmi 4 clubs (Real Madrid, Arsenal, Chelsea et Valence) pour une petite mi-temps de 2 minutes 30. Pas d'équipe française dans le tas, les développeurs ont sans doute jugés qu'elles étaient trop mauvaises. Hey détendez vous, je plaisante ! C'est qu'il faut que je fasse gaffe avec les blagues sur le foot, un supporter ça ne rigole pas...

7-pes5_1.jpg 7-pes5_2.jpg 7-pes5_3.jpg

Mais que les non footeux se rassurent, pas besoin d'aimer ce "pseudo sport" (tiens, ma voiture brûle) pour apprécier le jeu, l'important c'est le gameplay et on peut d'ors et déjà dire que celui de PES 5 est prenant. Cet opus est tout simplement dans la lignée de son prédécesseur tout en étant plus lent et réaliste.

Télécharger la vidéo sans supporter idiot (25 Mo)
Télécharger la démo (155 Mo)

PES 5 sera disponible en octobre dans toutes les bonnes crèmeries sur PC, PS2, Xbox, PSP et Tamagoshi.

PS : Si le concept des petites vidéos montrant quelques minutes de gameplay vous plait (!?), n'hésitez pas à l'indiquer dans un commentaire et peut être que nous recommencerons cette expérience.
Author: "MrCastor" Tags: "Loisirs de geek"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 16 Sep 2005 14:59
Hummmmm. Han. La hype c'est bien, c'est cool et ça fait vendre. Alors que certains vendent de quoi écouter de la musique avec, que d'autres vendent des monolites dont la puissance inouie nous permet seulement de jouer aux mêmes jeux encore et encore, d'autres, se marrent comme des bossus.

9-retropad1_large.jpg


Résumé des épisodes précédents (oui, comme dans les séries Américaines):

9-nintendo%20snes%20controller%20_z1.jpg


Nintendo aime les joueurs, ensembles, ils ont pratiquement inventés les jeux vidéos (console). C'était le bon vieux temps (sauf que tu n'étais pas né, ami lecteur): La saine guerre entre SEGA et Nintendo, et puis...

9-250px-n64-controller-white.jpg


Les joueurs sont infidèles, et puis, il y a eu cette dévergondée de PSX, prette à se donner grandes ouverte à n'importe quel développeur (comme sa grande soeur d'ailleurs), la Dreamcast, la Xbox (oui, oui, je sais, vous voulez pas lire une rétrospective, puis de toute façon, elle est très incomplète)...

9-nintendo_ngc.jpg



I have a Dream ! (but I was drunk, so don't pay attention):

9-nintendo_ds.jpg


Nintendo se meurt selon certains. Victime d'un conservatisme vexant sur le online avec leur gamecube (soit disant qu'en fait, ça serait pas si fun de jouer online...pffff roll.gif), accusé de faire du recyclage pas très écologique de ses licenses (NES classic ?), d'avoir de moins en moins de titres (aguichants) sur le catalogue ngc (à part quelques killer apps "habituelles", comme Zelda), presque marginaux avec leur DS par rapport à la PSP (n'entrons pas dans le débat, c'est pas le sujet).
Qu'importe... Quand on bosse chez Nintendo, on a confiance en l'avenir, et on rigole bien: Hop, Nintendo va lancer la "Révolution" des jeux vidéos. Depuis ces déclarations, internet est devenu une zone de trolls, de passion, d'hypothèses foireuses, de théories vagues, etc.

9-revo_1b.jpg



E3 2005: Ah Ah, revenez plus tard ! (L'effet "Moustachu" comme il disent)

On a peur chez Nintendo. On se serait déjà fait voler la croix directionnelle (bon, mon avis sur la question, c'est qu'il faut pas exagérer non plus hein, 4 directions cardinales, une croix, ça va un peu loin), le stick analogique (mouais, ça existait pas depuis longtemps sur pc ça ?, donc un stick, comme me le rappelle Remouk, c'est un joystick pour pouce, en plus petit), les vibrations (là, je veux bien, ok), et dieu seul sait quelles autres innovations... Du coup, chez Nintendo, on est prudent (ou on fait sa flipette, ça dépend de l'appréciation de chacun), et on ne dévoile pas l'aspect le plus important de sa "Révolution", la manette.

9-revo_8.jpg


Pourtant, chez Nintendo, on se tape franchement sur les cuisses, en parcourant les sites web parlant de la "Révolution", car on lit ici et là tous les trucs les plus farfelus:
Des modules indépendants futuristes (hum...), connectables entres eux en passant pas un casque de réalité virtuel (trop hype à mon goût), jusqu'aux manettes sans aucun boutons mais équipées d'un grand écran tactile permettant de configurer à sa guise la disposition des touches (très attirant comme concept).

9-revo_7.jpg


Chez Nintendo, on se pisse même parfois dessus quand on tombe sur des sites qui "connaissent tout mais qui peuvent rien dire" (J'imagine qu'Iwata dispose d'une armée de ninjas pour faire taire les indiscrets, hein). Ces sites restant parfaitement vagues, se basant sur des déclarations tout aussi vagues, et les extrapolant de façon tout aussi... vague, juste comme le ferait une bonne voyante bien professionnelle, ils échappent donc au retour de flamme. Les malins (ou les cons, encore une histoire d'appréciation personnelle).

Mais assez tourné autour du pot. La nuit dernière, la "manette" de la Nintendo Revolution a enfin été dévoilée lors du TGS. Et tout le monde est resté sur le cul (moi aussi, mais j'étais assis, donc, c'était moins grave).

Ci dessous, les images du "controller" de la Revolution.

9-nintendo_rev_01.jpg


Oui, on dirait une télécommande...

9-nintendo_rev_05.jpg


...peut-être parce que c'en est très exactement une.

Maitre Kobayashi !:

9-nintendo_rev_02.jpg


Et là, un peu comme dans Usual Suspect, vous lachez votre tasse de café (on part du principe que vous revenez d'Alaska ou de l'^le de Moai et que vous n'avez pas passé la nuit sur des sites Amerlocs, hein). Donc pour expliquer, et aller à l'essentiel:
Nintendo nous a dit, à propos de la "manette" de sa Révolution...
  • Que tout le monde, du plus petit au plus grand, devrait savoir (et saurait donc) comment se servir de ce nouveau "controller", que son utilisation était intuitive, évidente, simple: Tout le monde sait tenir une télécommande. Tout le monde sait appuyer sur les boutons qui se trouvent dessus. Celle de la Revolution, n'en a pas ouatmilles, ça devrait rester simple pour Romain (8 ans, adepte de Pokémon), Kevin (15 ans, qui te butte q lq kqlqsh), Britney (25 ans, blonde, mais qui sait se servir de son lecteur DVD...même qu'elle découvre des nouvelles options tous les jours), Jean-Paul (45 ans, 1337 programmeur qui n'aime pas les jeux vidéos), Lucette (80 ans...quoique, elle a connu les tv ? hum...), bref, tout le monde (sauf Gaston, 125 ans s'il était encore vivant, paix à son âme) wink.gif.

    9-nintendo_rev_03.jpg


  • Qu'il y avait trop de boutons sur les manettes actuelles, et que ça devenait de moins en moins aisé de savoir "comment quoi faire" dans un jeu (...) que son "controller" serait sans fil (le reliant à la console), et qu'il permettrait de jouer à tous les types de gameplay existants (...sans dire pour autant de quelle façon): Parenthèse. Un des fake qui m'a le plus séduit, c'était celui (ceux) qui montrait juste un écran tactile couleur sur la surface de la manette, ainsi, on pouvait voir s'afficher le layout des boutons de NES/snes/N64/NGC... Mais non, il fallait comprendre par "tout type de gameplay", que Nintendo comptait bien changer les gameplay, avec cette télécommande, mais qu'il serait quand même tous jouables ! Regardez la vidéos teasing de cette télécommande (tous en bas de l'article), et vous verrez que, n'ayant pas une forme précise, mais simple, elle s'adapte à énormément d'utilisation. On la prend comme un couteau de cuisine, comme des baguette pour jouer de la batterie, comme une canne à peche, comme une lampe torche, comme un pistolet, comme une arme blanche (couteau, épée). Alors je vois déjà les sceptiques qui me diront que ça conviendra pas à toutes les utilisations. Youhou, je vous vois les sceptiques ! wink.gif . Nintendo n'est pas idiot, et ne table pas sur l'utilsation seule de la télécommande. On pourra y brancher un "module" pour lui adjoindre de quoi avoir des sensations plus proche de ce que l'on connait actuellement. Un poignée munie d'un stick analogique (et de gachettes), permettant ainsi, dans un fps, de diriger son personnage avec le stick analogique du module, et de controller son point de vue avec la télécommande (un peu comme avec une lampe torche...doit-on espérer Doom 3 sur Revolution ?). Ce qui en fait juste l'arme ultime, parfaite pour ce genre de jeu. Pour les jeux de sport aussi (à quelques exceptions pret, peut-être pour le foot par exemple), où l'on pourra, en place d'une simple télécommande, tenir une batte de base-ball, une raquette de tennis, etc. Puis rien ne nous oblige à imaginer qu'il nous faudra en tenir une seule...après tout, on a deux mains. Et pour les plus sceptiques (je vous vois encore), des ports compatibles avec les manettes NGC permettront de brancher ces dernières.

    9-nintendo_rev_04.jpg


  • Qu'il n'utiliserait pas de nouvelle technologie, mais des technologies déjà existantes, mais d'une nouvelle/meilleure façon: On connaissait déjà la manette qu'on pouvait incliner (mettons, la Microsoft Sidewinder Freestyle) et tout ce qui était analogique (sans pourtant apprécier les boutons analogiques de la PS2). N'avez vous jamais penchée votre manette pour que le personnage avance mieux ? (ah ah, les gros nuls lol.gif ), ne l'avez-vous jamais tournée pour que votre voiture tourne mieux (tain, vous étiez cons ou quoi ? tongue.gif ), ou pire, l'agiter en espérant que vous pourrier éviter un ennemi ? (Bon, ok, je l'ai fais aussi hein, comme tout le monde au début neutral.gif ), vous étiez peut-être déjà pret pour la Revolution (n'empeche, on avait pas l'air con pute.gif ), bien avant l'heure. Cette télécommande pourra prendre en compte les mouvements, les rotations, et surement la vitesse. Si on pense aux boutons utilisables, au module-poignée analogique et ses deux gachettes, on obtient une "manette" tout à fait remarquable (un truc genre, 4 boutons, une croix, un stick, et pleins d'axes).


Pour conclure, je présenterais rapidement la télécommande. D'ailleurs, je pense que si on prend le temps d'y réfléchir juste un peu, ce terme ne lui est pas du tout péjoratif (et je parle même pas du sens du mot). Ce qui est assez étrange, c'est que Nintendo, s'il gagner son pari, risque de faire un grand pas dans la "convergence" numérique, avec une Revolution au look sexy, aux fonctionnalités intéressantes, même si nous n'en savons pas beaucoup (mais imaginez juste de pouvoir lire le contenu de votre carte SD, ou de votre lecteur mp3 usb avec !), et une bonne console de jeux. Avec les utilisations de cette télécommande (qui semble agir comme un stylet 3D, finalement), Nintendo me donne l'impression de vouloir transformer les jeux de consoles de salon, en véritable jeux d'arcade (agiteons ce truc comme des maracas big_smile.gif -> samba de amigo).

La télécommande possède 6 boutons sur le dessus, plus une croix directionnelle: Un gros boutons A, juste en dessous d'un croix directionnelle, tous deux transparents (très classe), juste en dessous, trois boutons alignés, select, home (hum...multimédia ?), et start. Les boutons "b" et "a", verticaux , reprennent la font de ceux de la GameBoy micro (dont je vous parlerais prochainement), et concernant leur utilisation, tout dépend de la façon dont on considère la chose: télécommande ? (verticale), ou manette de jeux ? (horizontale). Normalement prévus pour le rétro-gaming. Encore en dessous, 4 led nous permettent de savoir qui est qui lors des parties multijoueurs. En dessous, une gachette, marquée B, nous fera revivre de grand moment de nostalgie des fps (RAHHHH, GoldenEye), entre autres. Le module analogique possède deux gachettes utilisables avec l'index.

Bon, voilà à peu près tout ce qu'on sait sur ce...cette... télécommande.
On verra ce que ça donne avec les jeux, mais ça risque d'être excellent (si les developpeurs ne sont pas trop "trouillards"...ou s'ils peuvent prendre des risques, hum).
Cela risque bien d'être un énorme et ultime quitte ou double pour Nintendo. Croisons les doigts. C'est pour tout le monde, et moi, j'ai envie d'y croire.

source: ign.com (merci pour les photos, et la vidéo, je vous fait des bisous sur les fesses...enfin celle de votre belle standardiste...non, la jeune), internet, et Pablo-le-cafard.

You fool me once, shame on you, you fool me twice, shame on me.
Author: "Lagora" Tags: "Loisirs de geek"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 15 Sep 2005 15:50
Oh ! Il fait beau, profitez en, allez folle jeunesse, dans les champs, déjeuner donc, et, puisse le temps que vous prenez pour mangez, ne pas être voué à déballer, installer, puis ranger votre équipement...

Bon, je sais que je ne serais jamais poête. Pas grave.

Orikaso, c'est l'art d'avoir d'avoir le maximum pour son picnic, pour le minimum d'encombrement. C'est réduit à sa plus simle forme, celle d'un journql plié par exemple. Mais ça reste parfaitement utilisable hein, c'est fait pour. Avec en plus, le plaisir de se casser le cul avec les pliages quand on connait/aime pas l'origami.

9-orikaso.jpg


source: The cool hunter
Author: "Lagora" Tags: "Design for geeks"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 15 Sep 2005 15:50
Oh ! Il fait beau, profitez en, allez folle jeunesse, dans les champs, déjeuner donc, et, puisse le temps que vous prenez pour mangez, ne pas être voué à déballer, installer, puis ranger votre équipement...

Bon, je sais que je ne serais jamais poête. Pas grave.

Orikaso, c'est l'art d'avoir d'avoir le maximum pour son picnic, pour le minimum d'encombrement. C'est réduit à sa plus simle forme, celle d'un journql plié par exemple. Mais ça reste parfaitement utilisable hein, c'est fait pour. Avec en plus, le plaisir de se casser le cul avec les pliages quand on connait/aime pas l'origami.

9-orikaso.jpg


source: The cool hunter
Author: "Lagora" Tags: "Design for geeks"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 15 Sep 2005 15:35
Les sacrifices de caniches n'auront pas été vains, Steve Purcell aura mené à bien sa sainte mission. Réjouissez vous car si DOTT 2 n'est toujours pas prêt de sortir, nous aurons bien un sam & max 2, oui big_smile.gif .

9-sam_n_max_02.jpg


Déjà, Steve détient les droits depuis peu de temps (ce qui est une très bonne chose),
ensuite, Telltale games et ce dernier viennent de concrétiser toutes nos attentes, après qu'elles aient étés détruites par l'annulation de sam & Max Freelance Police (printemps 2004).

Maintenant que la résurrection de cette divine license est assurée, que vais-je bien pouvoir faire de cette chèvre ? wink.gif

9-sam_n_max_01.jpg


Toutefois, comme nous ne sommes jamais à l'abri d'une soudaine annulation, le grand marabout N'Lagora assure 100% de chance que le jeu arrive (ta femme aussi), envoyez moi vos sous, mesdames, envoyez vos photos.

Navré pour une news aussi courte (ctb proof), mais c'est tout ce que l'on peut savoir sur le sujet. Stay tuned ! cool.gif
source: GameKult
Author: "Lagora" Tags: "Loisirs de geek"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 12 Sep 2005 10:32
Vous avez plein de photos sur votre PC ? Vous avez ACDsee, mais vous trouvez que ca rame un peu quand même ? Vous aimeriez un browser rapide, joli, qui ne bouffe pas de ressources, et qui vous trouve vos photos sans chercher ?

Voici Picasa, le browser d'image de Google. Il m'a scanné mes dossiers avec une vitesse et une fluidité déconcertante, en les classant par date, tout seul, comme un grand. Je prends un screen du soft lancé, je l'enregistre avec photoshop, picasa me la trouve tout seul en temps réel. C'est juste DA BEST EVER. Ce soft fait des trucs en temps réel et avec une fluidité de malade ce que d'autres softs feraient en ramant pendant 20 minutes. C'est mieux qu'ACDsee, mieux qu'irfanview, mieux qu'iphoto (sisi).

3-picasa_tn.jpg


A essayer et adopter de toute urgence.
Author: "FlupKe" Tags: "Logiciel/Internet"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 12 Sep 2005 10:32
Vous avez plein de photos sur votre PC ? Vous avez ACDsee, mais vous trouvez que ca rame un peu quand même ? Vous aimeriez un browser rapide, joli, qui ne bouffe pas de ressources, et qui vous trouve vos photos sans chercher ?

Voici Picasa, le browser d'image de Google. Il m'a scanné mes dossiers avec une vitesse et une fluidité déconcertante, en les classant par date, tout seul, comme un grand. Je prends un screen du soft lancé, je l'enregistre avec photoshop, picasa me la trouve tout seul en temps réel. C'est juste DA BEST EVER. Ce soft fait des trucs en temps réel et avec une fluidité de malade ce que d'autres softs feraient en ramant pendant 20 minutes. C'est mieux qu'ACDsee, mieux qu'irfanview, mieux qu'iphoto (sisi).

3-picasa_tn.jpg


A essayer et adopter de toute urgence.
Author: "FlupKe" Tags: "Logiciel/Internet"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 08 Sep 2005 06:07
Beaucoup de gens ont entendu parler d'une célèbre musique de System of a Down, baptisée "Theme of Zelda". Beaucoup de gens confirment qu'il s'agit bien de la voix de Serj (Le chanteur), et que c'est typiquement du SoaD. Et si beaucoup de gens se trompaient ?

Fan légendaire du célèbre site de remix de musiques OCremix, je me dois de corriger le plus souvent possible cette regrettable erreur. Un jour, un type tombe sur une musique de 1mn02 secondes assez marrante sur le theme de Zelda, dans laquelle il est persuadé d'entendre la voix du chanteur de System of a Down. Ce type, toujours prêt à servir la communauté P2P, décide de renommer ce mp3 "System of a Down - Legend of Zelda Theme". Il fout ça ensuite dans son répertoire de partage de Napster, et plein de monde commence à lui pomper ce mp3, et de fil en aiguille, ce fake se répend partout sur la toile.

Mais qu'en est il en réalité ? Et bien en réalité, c'est un remix fait par le groupe The Rabbit Joint pour OCremix et intitulé Rabbit Joint Cover. Le webmaster est affirmatif, il a "vérifié auprès du-dit groupe et de deux douzaines de fans tarés de System of a Down" (SoaD auront eux-même fait une intervention sur leur site officiel il me semble pour confirmer que cette musique n'est pas d'eux). Les oreilles les plus attentives reconnaitront la différence de voix entre Serj et le chanteur de The Rabbit Joint.

La musique est téléchargeable ici (site officiel de OCremix).

Voici tout de même une note du webmaster :

This ReMix is NOT by System of a Down, as a few hundred of you have written in suggesting, but by The Rabbit Joint, as indicated. Please don't mail me - I've checked with The Rabbit Joint and verified with two dozen hardcore fans on SoaD's website. This song has been incorrectly labeled as being by SoaD by *someone* who then perpetuated the error by sharing the file on Napster. Case closed smile.gif


Ca, c'est fait.

(nd FlupKe : Tu t'étais gourré dans les urls ca marchait pas)
Author: "Arsiesys" Tags: "Divers"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Tuesday, 06 Sep 2005 15:13
Beaucoup d'entre vous rechigne a l'idée d'avoir un nouvel OS de Microsoft, qui sera plus lourd, mangera plus de memoire, et toutes ces sortes de choses. Ouh lala.

Rassurez vous, l'avenir n'est pas si noir pour le taureau, car on nous informe que Vista ne necessitera aucun reboot après une mise a jour de securité ou logicielle.

Grosse nouvelle sur les rumeurs du prix aussi, qui sera apparement fixé a 100 dollars. Et ouais, c'est peu pour une licence MS, mais ca reste une rumeur, donc méfions nous.
Author: "FlupKe" Tags: "Logiciel/Internet"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Tuesday, 06 Sep 2005 15:13
Beaucoup d'entre vous rechigne a l'idée d'avoir un nouvel OS de Microsoft, qui sera plus lourd, mangera plus de memoire, et toutes ces sortes de choses. Ouh lala.

Rassurez vous, l'avenir n'est pas si noir pour le taureau, car on nous informe que Vista ne necessitera aucun reboot après une mise a jour de securité ou logicielle.

Grosse nouvelle sur les rumeurs du prix aussi, qui sera apparement fixé a 100 dollars. Et ouais, c'est peu pour une licence MS, mais ca reste une rumeur, donc méfions nous.
Author: "FlupKe" Tags: "Logiciel/Internet"
Comments Send by mail Print  Save  Delicious 
» You can also retrieve older items : Read
» © All content and copyrights belong to their respective authors.«
» © FeedShow - Online RSS Feeds Reader