• Shortcuts : 'n' next unread feed - 'p' previous unread feed • Styles : 1 2

» Publishers, Monetize your RSS feeds with FeedShow:  More infos  (Show/Hide Ads)


Date: Wednesday, 18 Apr 2012 21:07

Avant internet, il n'y avait rien...

Enfin si, il y avait la joie de lire un bon bouquin, la joie de se promener dans les bars, pardon, dans Paris, cueillir des fleurs dans les parcs (ah non, c'est interdit)...

Aujourd'hui, sans internet, tu n'es plus personne.

Sans télé, tu n'es plus personne non plus.

Et sans téléphone fixe, tu es encore quelqu'un, car tu as un téléphone portable.

Et aujourd'hui, je ne suis (presque) plus personne.

Je m'explique...

J'ai déménagé il y a quelques jours, prévenu mon fournisseur d'accès internet (et télé et téléphone fixe) que je déménageais.... Pas de soucis, votre connexion sera déménagée dans votre nouveau loft de 300m² et opérationnelle dès lors que vous aurez emménagé ! (trop la classe !)

Et bien en fait non !

J'ai prévenu mon fournisseur d'accès le 6 avril, l'adresse a bien été modifiée, ma connexion devait être ok la semaine dernière et depuis je me bats, me débats, passe des heures au téléphone avec le service client, le service technique... et rien !

Tout ça pour m'annoncer avant-hier, que ma nouvelle adresse n'avait pas été prise en compte, que des soucis étaient présents sur ma ligne et qu'un technicien devait se déplacer pour régler mon problème ! (et surtout ne raccrochez pas, merci de répondre à l'enquête... ben je te l'ai pourrie ton enquête !)

Depuis une semaine, je suis dans mon nouvel appartement, sans télé, sans connexion (ou presque... j'ai des codes pour un accès wifi chez F... (bip) qui me permettent de me connecter de façon aléatoire) et je peux vous assurer que les soirées sont longues !

Et comme je suis blonde, je n'ai pas su rebrancher ma chaine Hi-Fi, donc même pas de musique !

Heureusement que j'ai une vie sociale et que j'ai dévalisé la papeterie d'à côté ! (cosmopolitan, Elle, Voici, Voilà, Paris Match sont mes meilleurs amis) et j'ai quand même dit non au Sudoku (ce mot me fait toujours marrer) et j'ai surtout dit non au tricot, car je n'ai pas la patience !

Bref, tout ça pour dire, que Monsieur le technicien de chez (bip), demain tu seras le bienvenu et même pas je t'offrirai un café de chez George, car tu as intérêt à me rebrancher ça très vite, sinon, tu risques de passer un (très) mauvais quart d'heure !

Priez pour moi, en vous remerciant !

 

Author: "blonde" Tags: "ça m'énerve"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 12 Apr 2012 15:16

Depuis 2005, plein de belles choses me sont arrivées dans ma vie, depuis ce blog.

j'ai rencontré plein de personnes, des égos, des gens se cachant derrière leurs ordinateurs, des mythos, des psychopathes (aussi), des gens vrais, des cons, des gentils, mais surtout une personne qui est devenu mon ami, du virtuel, au réel, du clavier à une rencontre il y a quelques années.

Cet ami, c'est lui ! Msiou...

Et le Msiou débarque de sa province, pour venir passer 3 jours chez moi... et demain je serai au taquet pour l'attendre à la gare !

ça va poutrer !!! (son expression favorite)

Msiou, I'm ready !!!

 

(je vous avais prévenu, c'est mon journal intime ! et on ne peut pas mettre une pub dans cette note... où peut être une pub pour du Berger Menthe ? comprendra qui pourra ;-))

Author: "blonde" Tags: "mon intimité"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Wednesday, 11 Apr 2012 14:46

Comment vous dire ?

Moi ici ? oui !

Après 2 ans 1/2 de silence, je confirme tout est possible !

Alors par contre, je tiens à mettre des règles...

pas de sponsors, pas de cadeaux, pas de links... la blogo qui vide son dressing, qui vente les produits, je m'en tape.

Quand j'ai ouvert mon blog en 2005 (Oh my) tout ceci n'existait pas et ne m'intéressait pas... tout cela n'a rien changé depuis.

Ceci est mon journal "intime" je ne veux pas être polluée par votre pub... Mes crèmes de jour, je me les auto-finance, mes cures anti-cellulite aussi (shit)

Bref, que je sois lue, ou pas, je m'en fous !

Je suis de retour, pas forcément tous les jours... Mais sachez quelque chose, vous, derrière votre écran, avec qui j'avais lié un lien d'amitié virtuel, vous m'avez manqué !

Author: "blonde" Tags: "ça m'arrive d'être sérieuse..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 11 Dec 2009 22:49

Oui, avant j'avais mon voisin le tueur (remember, ça date, fouillez dans les archives), maintenant j'ai mon voisin le charmeur.

Cela dit, j'ai toujours mon voisin le tueur, je passe encore devant sa porte sur la pointe des pieds de peur de le croiser.

Aujourd'hui, j'ai mon voisin le charmeur, ou mon voisin l'éléphant.

Depuis quelques temps, j'entends des pas, lourds, très lourds, dans l'appartement au dessus de chez moi. Mes voisins ont un duplex et la descente de leur escalier, je la connais, j'ai compté : 14 marches.

Ce soir, je rentre chez moi, je prends l'ascenseur et je tombe sur deux hommes charmants... J'ai Robbie dans les oreilles (oui Robbie William, ça va, je suis une fille, une midinette et Robbie, ben, c'est comme George C, le Clooney quoi... bref). Je tente de faire la fille sociable, j'éteind la musique et fais mon plus beau sourire.

"Bonsoir, vous allez à quel étage ?" (ça c'est moi, vous voyez, avec ma voix d'hôtesse de l'air)

Eux : 4ème étage

Moi : Et bien, moi c'est 3ème, donc je suis prioritaire (et toc)

Je reste les yeux rivés sur la porte, la discussion s'entame entre eux et bien entendu, j'écoute : "Tu vois, ici, c'est sympa, ça doit te changer de ta banlieue"

Moi : "vous habitez en banlieue ? où ? Non ? si loin ? Et en plus vous venez d'acheter ? Vous êtes vacciné ? Etes vous porteur du virus H1N1 ? Nan parce que quand même..." (Je suis joueuse, la moutarde prend). Nous papotons, arrêt à mon étage, ils bloquent la porte, on parle quelques minutes, j'ai 2 nouveaux potes !

On s'aperçoit, que lui, celui qui a la barbe naissante, est mon voisin du dessus, je lui explique le coup de l'éléphant et que ses 14 marches, je n'en peux plus... Il rigole et me dit "charmante voisine, il faut ABSOLUMENT que vous veniez boire un verre ce week-end". Je dis oui.

Je rentre chez moi, super contente d'avoir rencontré mon nouveau voisin-du-dessus-qui-se-déplace-comme-un-éléphant.

Vendredi soir, c'est pas soirée diète et j'attaque le pâté de la mémé de mon copain msiou (private joke). Fenêtre ouverte, car parfois je fume des cigarettes aussi (si peu) et parce que le chauffage dans mon appart, c'est too much et je révasse, devant mon ami Dinozzo sur la 6 (Dinozzo, si tu passes par là... non... rien... enfin si...) Et je vois un truc passer par la fenêtre, un bout de ficelle, avec un papier au bout. (gné ?)

Et bien figurez-vous que mon voisin, m'a envoyé un carton d'invitation par la fenêtre, avec écrit dessus : carton d'invitation pour un verre ce w/e à notre charmante voisine.

C'est pas la classe ça ?

J'ai penché la tête, j'ai vu 2 couillons qui se marraient et j'ai dit ok ! (j'adore déjà mes nouveaux voisins.... gays ! Guys you rock ! et comment je vais venir boire un verre chez vous !)

Author: "blonde" Tags: "La blonde à la capitale, voisinage, voi..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Saturday, 05 Dec 2009 13:20

Oh j'ai un blog ?!

Oui bon bah, je suis revenue, j'écris quand j'en ai envie... Terminé ce temps où j'écrivais une note par jour, je n'ai plus le temps ;-)

Bon, revenons à nos moutons, la grippe A.

Je n'ai pas peur de la grippe A, j'ai juste peur de ma sécu.

Etre arrêtée serait une big catastrophe pour moi... Je m'explique.

(Au fait, mon blog a eu 4 ans, le 1er décembre, joyeux anniversaire hein)

Certains "vieux" lecteurs se souviendront que j'ai monté ma small company il y a 3 ans, j'ai donc lâché la world company pour devenir indépendante et partir vivre en Bretagne. Et qui dit devenir indépendante, dit cotiser à la sécurité sociale des indépendants (et en passant, ça vous coûte un bras).

De retour sur Paris, il y a plus de 2 ans et ayant retrouvé un statut salarié (et cotisant de nouveau), je me bat avec la sécurité sociale. 2 ans d'échanges de courriers et je ne suis toujours pas reconnue... C'est à dire que je cotise, mais je ne suis pas remboursée, je m'arrête, je ne touche aucunes indemnités, idem pour les médocs, je ne suis pas remboursée.

Cette semaine j'ai dû aller chez le médecin et donc donner ma carte vitale... J'ai reçu un joli courrier de la sécu ce matin, me demandant de faire mon changement d'adresse, d'envoyer 3.000 courriers à mon nouveau centre, sinon j'allais être radiée... Euuuu comment vous dire Madame Michu, toi qui m'écrit, ça fait 2 ans que j'envoie des courriers à mon nouveau centre, que je vais à la borne pour m'enregistrer et qu'on me dit "problèmes, merci de contacter votre conseiller" (et sans compter le RSI qui me réclame 400 euros, car mon comptable n'a pas fait son boulot)

Là, vous allez me dire, déplace toi et fais la queue 5 heures pour réussir à voir un conseiller... Je répondrais "c'est pas faux" et c'est ce que je vais devoir faire (et donc poser un jour de congé)

Bref, tout ça pour dire que je suis très énervée, que je donne tous les documents que me demande la sécu et que 2 ans plus tard, ce problème n'est toujours pas résolu et que ça commence fortement à m'énerver... Heureusement que je suis en bonne santé !

Donc grippe A, steuplé, si tu dois passer par chez moi, attends please que j'ai réglé mes problèmes de sécu (en vous remerciant).

 

Et plein de pensées pour tous ceux qui ont, malheureusement attrapé la grippe A, pensées particulières pour toi... et pour toi... et aussi pour toi...

(ceci était une note de brune qui attend des remboursements, notamment d'un arrêt maladie de janvier dernier et d'autres dépenses pharmaceutiques... un expert de la sécu dans la salle ?)

 

Author: "blonde" Tags: "La blonde à la capitale, grippe a, h1n1"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Tuesday, 24 Nov 2009 22:25

oui, note à moi même...

Je crois que je vis trop dans un monde bisounours... Je m'explique.

Semaine dernière, je rentre dans mon home sweet home, en taxi (oui je suis une bourgeoise, vous aviez oublié ?).

Je rencontre un chauffeur de taxi asiatique, super agréable, on parle d'Indochine, sujet qui me tient à coeur, que je maitrise, car mon arrière grand-père était sous-marinier durant cette dure période de guerre.

Je lui donne mon avis, je m'enflamme et Henri (le chauffeur de taxi) devient mon meilleur ami.

Il me dépose devant chez moi et me dit : Vous êtes vraiment une belle personne, tout ce dont nous avons parlé me touche fortement, j'aime votre culture, votre connaissance sur l'Indochine et j'aimerai vous revoir pour en reparler.

Moi qui, depuis ma tendre enfance, ai vu et revu, les photos de mon arrière grand-père avec son uniforme, les kimonos rapportés d'Indochine qui me servaient de déguisement lorsque j'étais ado, ma tortue empaillée (qui fait partie de mon héritage), je me dis, cet Henri est un mec bien... et bingo je lui donne mon numéro de téléphone... (why me ?)

Grave erreur, vraiment grave erreur...

Henri n'y connait rien à l'Indochine, Henri vit depuis sa tendre enfance dans le 13ème (ceci n'est pas un cliché) et Henri a juste flashé sur moi (en mode j'ai des chevilles et je m'en sers).

Et Henri m'appelle 3 fois par jour.

Henri est cool, Henri est gentil, mais Henri me saoule avec ses messages qui durent 20 minutes sur mon répondeur.

OK Henri me propose de me balader gratuitement dans tout Paris dans son taxi.... Mais à quel prix ? J'avoue, Henri ne me plait pas... Qui veut un chauffeur de taxi gratuit à vie ?

 

Qui veut un taxi gratos ? je DONNE !!!!

 

(note à moi même : ne plus jamais donner mon vrai numéro de tel et ne plus jamais me faire déposer devant chez moi par un chauffeur de taxi, oui, je sais, trop dure ma vie)

 

Author: "blonde" Tags: "méga blonde, taxi, blonde"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 20 Nov 2009 19:00

Et oui, il m'en aura fallu du temps pour revenir.

Presque 8 mois, une éternité me direz-vous.

Je crois que mon blog est comme mon bébé, quelque chose que j'affectionne beaucoup et j'ai eu plusieurs fois envie de remplir ces vilaines pages blanches, dire youhouuuuu suis là, je reviens... Et puis non, je me retenais. Mais j'ai toujours gardé un oeil par ici et l'autre par chez vous.

Et pour être sincère avec vous, depuis 8 mois, j'ai ouvert 3 blogs, que j'ai refermé, car je n'arrivais pas à écrire, à m'approprier l'espace, à faire autre chose que du "confidences de blonde". Je pense qu'écrire est vraiment un besoin pour moi, j'aime ça, ça me divertit, ça me fait du bien.

Alors que s'est-il passé pendant ces nombreux mois ?

Je me suis mariée, j'ai eu un enfant, je suis brune et j'ai pris 25 kilos... Ah tout de suite ça fait moins glamour hein ? non, non, restez, je mens.

Ces mois ont été très intenses, pétillants, funs, tristes parfois, mais globalement j'ai été bien, j'ai croisé des gens formidables, d'autres moins  et j'ai vécu à 100 à l'heure.

Et je crois que je n'ai pas envie de vous en dire plus. (c'est bête hein ?!)

Le principal est, que je sois de retour, le passé, on oublie, (enfin pas tout) et on repart ici sur les chapeaux de roue !

Et il faut tout de même que je vous avoue quelque chose... Je suis contente d'être là, d'écrire à nouveau, ça va swinguer !!!

 

Author: "blonde" Tags: "Oh my blog !, blog, temps, écrire"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 20 Nov 2009 00:03

Lui : la blonde, ton blog ne te manque pas ?

Moi : quel blog ?

Lui : tu ne te souviens pas, début 2006, lorsqu'on s'est rencontré, tu avais un blog

Moi : ah oui, c'est vrai, je bloguais sous le pseudo "blonde attitude", so what ?

Lui : j'ai des photos, lors des soirées...

Moi : et ?

Lui : ben rien

Moi : ah ok

Lui : et ?

Moi : tu sais quoi ? ça me chatouille grave, et si je rebloguais ? Mais genre je reblogue et même pas j'ai envie (va comprendre)

Moi : en vrai je blogue depuis 2005

Lui : j'ai pris un taxi et je te souhaite bon courage

Lui, un ami très cher, me souhaite bon courage... un truc qui me chatouille, vraiment, depuis avril dernier, comme une envie de revenir... j'ose à peine l'avouer... je reviens...

Ready ou pas ?

 

 

Author: "blonde" Tags: "La blonde à la capitale"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 02 Apr 2009 19:16

Je délaisse mon blog, je n'ai rien à écrire ici, essoufflement total !

Je ne suis pas en train de vous annoncer que je ferme, mais c'est tout comme.

Je ne lis plus les blogs, tout ça ne m'intéresse plus.

Qu'on ne me parle pas du syndrome de la page blanche, car le syndrome je le connais et je sais ce que c'est, pour l'avoir vécu plein de fois pendant 3 ans... Là c'est totalement différent.

Pour tout vous dire, les dernières notes écrites ici, je n'avais pas envie de les écrire.

Je m'ennuie, ce blog m'ennuie.

Et dans la vraie vie, je pétille, je revis, je suis moi et j'aime.

Je reste ici, si jamais j'avais envie de revenir vous raconter ma vie de blonde, mais pour l'instant ça n'est pas le cas.

Coupure momentanée ou définitive ! (et pour les commentaires, "encore, tu n'es pas crédible", je vous aime aussi, mais pas que !) :-)

des bises les loulous, may the force be with you !

oohh la jolie mire ;-)

mire.jpg
Author: "blonde" Tags: "Ma vie de blogueuse, blog, blonde, léna..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 27 Mar 2009 21:51

J'ai de plus en plus de mal avec la blogosphère.

Je ne suis plus dedans, je ne lis plus (ou presque) mon netvibes, uniquement les notes des copains.

Ailleurs, je vois les mêmes notes partout, plus d'originalité, je rigole sur les guéguerres de blogueurs et je me dis que tout ça est vraiment nul.

Je rigole aussi en voyant que certains produits deviennent magiques sur les blogs, alors que ce sont tout simplement des produits de base qui ne valent même pas le coup qu'on en parle.

Je ne considère pas mon blog comme original, mais juste comme quelque chose de sincère.

Je n'ai pas besoin, ni envie d'être influente, pas envie d'exploser mes stats et pas envie d'avoir l'impression de vendre mes lignes d'écriture.

Je me répète, mais qu'est ce que je regrette les blogs d'il y a 3-4 ans.

Je pense que ce break d'un mois, m'a réellement ouvert les yeux.

Je ne suis plus blogueuse, je suis juste un journal intime étalé sur le web qui se demande si il ne va pas mettre des codes d'accès...

Journal intime qui m'a causé quelques soucis... il y a 4 ans, jamais on ne m'aurait autant mis sur le devant de la scène (et pourtant je suis qui ?)

Non, je n'ai pas entendu de nouvelles rumeurs me concernant depuis ma dernière note, mais je réfléchis, à ce blog, à la joie qu'il m'a apporté, aux rencontres, mais aussi aux langues de vipères et jalousies que tout ça a engendré.

Bloguer était pour moi un plaisir, plaisir que je n'ai plus. Je ne suis pas en train d'annoncer que je ferme tout ça. Je réfléchis, c'est tout.

A mon sens, la blogo est devenue puérile et trop monnaitisée, j'ai des meilleurs stats que toi, na ! Je suis plus invitée que toi à des opé, na ! Ton reportage à la télé est trop naze, na ! Pourquoi on ne m'a pas sélectionné pour cette opé ? gné ?

(je vais me faire des amis là, mais je m'en fous, j'assume totalement)

Ecrire, c'est bien, partager sur un blog c'est top, se défouler, écrire pour évacuer des choses, apprendre, se cultiver, découvrir, là je dis oui.

J'entends tous les jours des rumeurs sur des blogueurs et je ne m'y attarde pas, je m'en fous de savoir qu'untel a fait ci, untel a couché avec untel, si c'est le cas et alors ??? (y a pas de mal à se faire du bien ? non ?)

Certains diront que c'est le reflet de la vraie vie. Oui, je suis d'accord, mais si j'ai un blog, c'est aussi (parfois) pour fuir la vraie vie et je n'ai pas envie de retrouver ici toutes les choses qui me dérangent et c'est pour ça que j'écris (et que je suis exposée ? oui, je vais ouvrir un autre blog si ça continue)

Un monde de bisounours, c'est pour quand ?

Je ne regarde plus mes stats, je m'en tape du classement wikio, je refuse toutes les opé marketing qu'on me propose, je vis quoi. (j'ai été conne, et profité du système, mea culpa)

J'ai juste des envies d'autres choses, de vrai, quelque chose que l'on peut toucher de la main et ne plus être exposée.

Des codes pour mon blog ? oui peut être, codes qui seront donnés aux gens en qui j'ai confiance, je ne sais pas, je vais y songer.

Ou tout simplement revenir à un bon vieux journal intime, sur un joli cahier, écrit avec un joli stylo ? Tout ça n'est pas très web 2.0 madame ;-)

Non, j'aime trop le web ;-)

Ma vie en dehors du web (je parle des blogs), je l'aime. Je travaille dans le web et j'aime.

Je suis heureuse, plein de jolies choses m'arrivent, je suis entourée, j'ai des amis formidables, une belle vie et je n'ai plus envie de poluer ma vie avec cette blogo marketo-frico-pathético... what else quoi ? (George, reste là, il faut qu'on parle)

ça va vous sinon ? ;-) (ok je sors)

 

Edit de quelques minutes après publication et après quelques remarques : portrait d'une certaine blogo, je ne mets pas tout le monde dans le même sac, on va dire qu'on est dans le 20-80, je pourrais vous parler de mon ami Pareto ;-) Devinez juste qui est dans le 80 ? (en pourcentage hein, les 20 % qui restent, je vous embrasse, oui j'avais dit 2009, l'année des bisous !)

Author: "blonde" Tags: "Ma vie de blogueuse, écrire, mal, dur"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Saturday, 21 Mar 2009 00:24

Ce soir un sweet apéro avec un pote blogueur et qu'est ce que j'apprends ?

hum... Je vous le donne en mille ? ça parle encore de moi sur la blogo... oui je sais, beaucoup de personnes n'ont pas de vie et ont besoin de blogossiper sur les autres.

Et comme je suis une proie facile, allez-y lachez-vous.

Alors je résume :

Léna couche avec des blogueurs.

Léna vend ses notes pour aller bloguer chez les autres.

Léna a eue une relation avec un blogueur qu'elle a lâchement largué, pertes et fracas tout ça, tout ça....

Alors Léna a juste envie de se donner un droit de réponse et rien à voir avec "je me justifie".

Vous êtes quoi ? Jaloux ? envieux ? Si c'est le cas, je je dis "oui".

J'ai une vie, je suis heureuse, ma vie n'est pas la blogo, d'ailleurs vous avez pu voir que je suis moins présente ici.

Ma vraie vie est ailleurs et j'emmerde tous ceux qui déblatèrent sur moi.

Tout ça n'est que jalousie.

Je suis moi, je suis vraie, contrairement à certains.

'Tain, mais tout ça va cesser quand ? Mais vous n'avez pas de vie pour inventer celle des autres ? D'ailleurs je me dis que si ma vie vous intéresse autant c'est que votre vie mérite d'être bien plus passionnante...

Tout ce que j'ai envie de vous dire, c'est : je vous plains... sincèrement...

Et même que je vous aime, si, si... ou pas....

WTF power, I feel good !

Author: "blonde" Tags: "Ma vie de blogueuse, blog, rumeur, wtf, ..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Friday, 20 Mar 2009 09:29

oh ça va hein, je vous ai bien entendu râler... Je suis là et quand je veux...

En même temps je crois que je vais adorer vous engueuler et retourner la situation.

La blonde fait de brèves apparitions, what else quoi ?

Bon, il faut que je vous raconte.

Combien de fois, j'ai pu vous raconter que j'étais un boulet ? en plus de 3 ans ? 3.018 fois, oui j'ai compté.

Aujourd'hui j'ai été au top de la boulet attitude.

Je viens de me faire élire membre d'honneur à la mairie de Paris, oui, je sais ça calme.

En même temps, n'est pas influent qui veut.

Bref.

Vous prenez une Léna (c'est à dire moi), qui part en rendez-vous, qui sent qu'elle va tout déchirer, en pleine confiance.

Elle a sa plus belle robe (vous savez, la robe que lorsqu'on est petite et que lorsqu'on tourne, c'est trop dément), elle est au top, déterminée, plantée sur ses hauts talons. (oui je sais vous fantasmez déjà là et vous avez raison... ok je sors)

En même temps hier, c'était la grève sur Paris et j'étais sensée aller dans le marais, mais le bus s'arrête à Mairie de Paris et je n'aime pas les imprévus car je sais qu'il va se passer un truc.

Fière, avec ma petite robe, nous bravons la circulation et traversons the jolie esplanade devant la maire of Paris. Grave erreur.

Je ne sais pas pourquoi, mais devant la mairie de Paris, il y a du vent.

Qui dit vent, dit... une blonde qui ne gère pas le soulevé de robe.

Je me suis retrouvée, telle Marylin, la robe soulevée, poupoupidou, sur l'esplanade de la mairie de Paris et tous les hommes sont tombés amoureux de moi et de mes fesses galbées (il ne faut pas se mentir non plus)...

Voilà mon soucis, je n'arrive plus, aujourd'hui à gérer tous ces hommes qui ont vu mon postérieur devant la maire de Paris.

Une question se pose à moi : je fais quoi maintenant ?

Author: "blonde" Tags: "méga blonde, moi je, sinon moi aussi"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Sunday, 08 Mar 2009 18:42

hé, je suis là hein !

Je vous avais prévenus, j'écris quand ça me chante et quand j'ai le temps... Là j'ai le temps, mais plus de cerveau, alors il ne va pas falloir m'en vouloir si tout ce qui suit est décousu (ok ?)

Bon, c'est moche, les amis, je vieillis.

J'ai perdu mon cerveau hier soir quelque part dans le 6ème et mon corps aussi.

Quand je pense que je suis considérée comme la fétarde de la troupe, là, mes amies m'ont tueR... (et les rugbymen et les toulousains aussi)

Bref, je vous avais bien dit que tout ceci allait être décousu...

Tout a commencé par un apéritif de filles dans mon home sweet home et comme on est des filles et bien, on mange des petits légumes finement coupés, avec une sauce light (on se donne bonne conscience quoi) - là il est 20h30

Et comme, on a très faim, après les légumes, on compense par du bien lourd dans un petit resto italien près de chez moi, on se précipite sur les olives (avec de l'ail, grave erreur) et le kir (oui, ne jamais aller au restaurant sans prendre l'apéritif, normal quoi) - là il est 22h45 (oui on dine tard)

Quelques blablas et gloussements plus tard (et aussi un vin italien)...Ah si je pouvais tout raconter hann, mais nan, je suis sous Non Disclosure Agreement (NDA pour les intimes), nos plats arrivent et le patron (un vrai italien dragueur) qui a reconnu en moi l'épicurienne que je suis a rajouté 3 kilos de crème fraiche sur ma pizza (yumi) - il est 23h30 ? (je sais plus trop en fait)

On prend un café, oui parce qu'il faut tenir la nuit. là il est minuit ?

Minuit l'heure du crime, trop tôt pour sortir et aller bouger son corps sur le dance floor.

Pas grave, nous tentons et nous nous rendons au Pousse au Crime, haut lieu de perdition et de muscles... Hein, j'ai dit quoi ?

Bon, faut pas se mentir, j'ai toujours dit que j'aimais les rugbymen, donc voilà quoi, le Pousse au Crime, c'est un QG de rugbymen ;-)

Comme on était trop belles, trop tout et bien on a pas payé l'entrée, oui, je sais, ça calme - là, il est 1h (ne me demandez pas ce qu'on a fait de minuit à 1h, je sais plus)

Crise de conscience aigue, j'ai voulu partir, prendre un taxi et rentrer, car je savais dans quel traquenard j'étais... Les filles ont commencé à me traiter de vieille, tout ça, tout ça... je suis restée (oui ma fierté quoi) et puis le Pousse au Crime ne m'a pas laissé de bons souvenirs, la dernière fois, j'avais terminé à l'hopital, avec 5 points de suture sur mon auriculaire droit (une fille qui m'avait coincé le doigt dans la porte des toilettes alors que je venais d'arriver).

Bref.

Alors du rugbyman, j'en ai vu, j'en ai tatté du muscle et je me suis même fait porter par un gros costaud qui voulait me prouver que j'étais super légère et même que ça m'a intimidée, oui.

Ce lieu est habité par le démon, oui (et par le champagne) - il est 5h ou 6h ? aucune idée, ah si 6h parce que le videur, m'a demandé l'heure, lorsque je suis sortie m'aérer à un moment (ou fumer, mais fumer, c'est mal)

Après, je me souviens plus trop, enfin si, j'avais envie de rentrer et fuir ces toulousains qui me saoulaient (hips) par leurs paroles et leurs cartes d'identité pour me prouver qu'ils était proches de la quarantaine.

7h ou 8h ? là je sais plus, j'ai trouvé mes clés dans mon sac, ouvert ma porte, jeté mes fringues, démaquillage (oui, très important de se démaquiller), je me suis évanouie dans mon lit.

Vous comprenez maintenant pourquoi je n'ai plus le temps d'écrire ? (ou comment se déculpabiliser), je suis trop fatiguée par ma vie parisienne, oui c'est ça.

Et c'est moche, je vieillis, je confirme, car là je suis épuisée et à la recherche de mon cerveau... Demain, je ne suis pas sure d'être remise ;-)

 

 

Author: "blonde" Tags: "La blonde à la capitale, paris, sortir,..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Saturday, 28 Feb 2009 16:37

Forcément vous devez être curieux de savoir ce qui s'est passé pendant ce mois de silence non ? (ou pas, remarquez)

Et bien rien ! Vous êtes déçus ? :-)

Bon, je suis une vilaine menteuse, car j'ai fait plein de choses, j'ai apprécié de passer moins de temps devant mon ordi, j'ai fait de nouvelles rencontres et même que j'ai croisé George Clooney, si si... Enfin pas tout à fait George, mais ça y ressemble... Et on ne va rien s'imaginer d'acc, parce qu'il n'y a rien à imaginer. J'ai toujours mon statut de Bridget bien ancré et je crois que j'aime bien être une Bridget tout compte fait ;-)

En ce moment ma vie est belle, je suis zen, j'apprécie cette sérénité. Tout ce que je vis (ou presque, faut pas abuser) est plaisant et me donne l'impression d'être dans le même état que lorsqu'on vous fait des bisous dans le cou... vous comprenez cet état ? C'est bon les bisous dans le cou nan ? (ok je me tais, ça va me donner des envies de bisous :))

Ce qui est assez surprenant chez moi, car je suis une stressée de nature et là j'ai l'impression de me poser un peu et profiter mieux de ma vie... Bon, ça ne va pas durer, je me connais, alors je profite de ce break.

Je pense que cet arrêt bloguesque d'un mois doit y être aussi pour quelque chose.

Mon blog me stressait, je n'arrivais plus à écrire ce que j'avais dans la tête, je devenais un blog vide, sans âme, je ne me reconnaissais plus du tout, j'avais comme le sentiment de me vendre, de vouloir toujours plus et ça aurait fini par ne plus être sincère... Et puis, je n'aime pas ce qu'est devenue la blogosphère, ça m'a mis trop de pression. Je regrette sincèrement mes débuts en 2005, au moins il y avait de l'émotion, du vrai, des personnages touchants (même si il y en a encore bien sur). Aujourd'hui, j'ai l'impression de ne lire que de la pub, de la course à celui qui sera le mieux classé au wikio. Et tout ça je n'en veux plus.

Maintenant je reprends la maitrise de mon écriture, parce qu'après tout, c'est qui le boss ici ? :-)

Et puis, il y a eu ce lumbago, qui m'a clouée sur place, qui m'a fait énormément relativiser sur plein de choses...

J'ai donc beaucoup cogité ces dernières semaines et j'ai décidé de corriger pas mal de choses dans ma vie et j'ai l'impression que pour l'instant je m'en sors plutôt pas mal !

Alors oui, je réécris ici, mais en toute liberté, quand j'ai des choses à dire, à raconter, à partager... Et puis je suis certaine que le boulet que je suis aura plein de choses à dire ;-)

Voilà c'est tout pour aujourd'hui... bon week-end sous le soleil !

 

Author: "blonde" Tags: "moi, moi, moi, news, blog, vie, ailleurs"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Wednesday, 25 Feb 2009 23:04

Ok, je suis faible.

Je reviens, mais mince, arrêtez de me harceler quoi ;-)

Je vais poser les règles, dès à présent, pour mon retour.

Tout ceux qui ont laissé en commentaires, genre tu n'étais pas crédible, ça fait 3 fois que tu fermes ton blog, gnagnagna, ok, certes, mais ce blog est à moi, j'ai envie de le fermer, de l'ouvrir à nouveau, je n'ai pas de crédibilité et alors ? C'est mon espace, ce sont mes états d'âme et je fais ce que je veux.. Vous ne me connaissez pas dans la vraie vie et si à vos yeux je ne suis pas crédible, je m'en moque... ça c'est dit.

Ensuite, j'ai besoin de liberté ici. Trop de proches me lisent, je ne pouvais plus écrire ce que je voulais. Et bien aujourd'hui, je vais écrire ce dont j'ai envie et tant pis si je me dévoile trop. Vous mes proches, les choses que je n'ose pas vous dire, vous allez les lire ici... Charge à vous de prendre votre téléphone et de m'appeller si vous en avez envie, j'ai trop de choses à dire et par pudeur, je ne vous en parle pas... et au début mon blog était fait pour ça, alors je vais reprendre comme si vous ne me lisiez pas ok ?... Vous l'avez découvert et bien tant pis ou tant mieux... ça c'est dit aussi.

Ensuite, terminé les opé blogs... je veux rester derrière mon ordinateur, je ne veux plus aller dans les soirées bling bling et faire la potiche devant vos appareils photos, boire des coupettes gratuitement, faire la course aux lecteurs, aux commentaires et me laisser pourrir par la blogosphère qui n'est pas aussi fantastique qu'on puisse le dire, vous ne m'atteindrez plus, car maintenant, j'ai fait la part des choses... j'ai goûté aux joies de la vraie vie depuis plus d'un mois et je confirme, c'est bon.

Je veux juste être moi, rester simple et écrire, parce que j'aime ça.... J'ai ouvert mon blog en 2005, à un époque où l'on ne parlait pas de fric, de buzz, de blogueur influent, j'ai envie de retrouver tout ça ici... oui comme un monde bisounours quoi, ne venez pas me poluer, ceci est mon journal intime, j'assume, j'écris et si tout ça ne vous plait pas, passez votre chemin... ça c'est dit aussi.

Et je ne peux pas m'empêcher de vous faire, à certains d'entre vous, une spéciale dédicace, pour vos mails, vos appels, vos twitt et votre fucking pression, je crois que j'ai rencontré des personnes tops et je tiens vraiment à vous remercier pour tout ce que vous avez fait pour moi... Le virtuel, je n'aime pas, mais là, je change d'avis... comme quoi tout peut arriver...

C'est parti pour un confidences de blonde V2, parce que sincèrement ça me manquait... (oui je l'ai dit), je bloguerais quand j'en aurais envie, je continuerais à passer chez vous et je ne me mettrais plus jamais la pression, on est d'accord ?

En attendant, je peux juste vous dire que je vais bien, la vie est belle tout ça tout ça ;-)

allez c'est reparti ?

the blond is back, yeah !

 

Author: "blonde" Tags: "ça m'arrive d'être sérieuse..., blog,..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Saturday, 24 Jan 2009 09:53

Une note qui sort de l'ordinaire... Parce que je vais me livrer, oui, vous avez bien lu.

Voilà, ça fait plus de 3 ans que je blogue, 3 ans où je me livre partiellement, 3 ans où je me cache derrière mes "pseudos" 28ans, ok, j'ai presque dit que j'avais 30 ans cette année ;-)

Mais la réalité me rattrape.

J'avoue publiquement que j'ai 38 ans et ce, depuis le 20 août dernier.

Je suis un mélange de Bridget Jones et de Samantha de Sex&the City, que va t-on faire de moi ? ;-)

En même temps, lorsque je regarde le film sex&the city, Samantha, elle fait peur, elle a grossi, elle a vieilli et elle a pris des bas joues, ce qui n'est pas mon cas, je vous rassure.

Quand je me relis, j'ai l'impression de voir une ado sur le tard. Ce blog je l'aime, ce blog je ne sais plus quoi en faire.

Dans ma tête et dans mon corps, j'ai 30 ans.
38 ans, ça n'est pas bien loin me direz vous, oui, je suis d'accord.

Ce foutu lumbago m'a fait prendre conscience de plein de choses, je relative sur tout.

Un lumbago n'est pas une question d'âge, ça je le sais.

Mais quelque part, je me dis qu'il est peut être temps d'arrêter d'être ado.

Et je ne sais pas si mon blog me porte vers le haut.

Et la vrai question qui se pose à moi, que faire de mon blog ?

Un blog de couture (no way), un blog de cuisine (une blonde qui cuisine ? quelle crédibilité ? et pourtant j'adore cuisiner), un blog d'une femme presque quarantenaire qui souhaite des enfants ? (et aussi un prince charmant ?...), un blog de déco ? (une de mes passions), un blog marketing ? (une blonde et le marketing, je vous vois sourire... et si vous saviez...)

Que faire ?

Suis-je ridicule maintenant que vous savez que du haut de mes 38 ans, je raconte toutes ces conneries ?

Suis-je ridicule parce qu'à 7 heures du mat lorsque je me lève, j'allume mon ordi pour écrire une note et pour vérifier mes stats de la nuit ?

Ma réflexion du jour est : Il est peut être temps d'arrêter tout ça et de passer dans la vraie vie ?

Assumer mes 38 ans, lâcher mon ordinateur et vivre ?

Sais plus, je suis paumée...

Et lorque je vois mes amis, dans la vraie vie, sans ordinateurs, sans blogs, je me pose des questions... Que faire...

Je n'ai peut-être plus simplement envie ?

Envie de me cacher derrière ce blog de blonde ?

Dans la vraie vie, je suis moi, une fille sensible, bosseuse, entourée, très entourée...

Peut être est il temps de lâcher tout ça ?

Je perds trop de temps avec ce blog.

Non pas de votre faute à vous, j'adore vous lire, j'adore vos commentaires... mais je crois que ma vie est ailleurs...

ça n'est pas sans émotions que je vous quitte, vous allez me manquer, mais j'ai besoin de grandir, de voir ailleurs...'miss you all...

Je vous embrasse, car 2009 est l'année des bisous... Prenez soin de vous hein ? (mais je reste sur facebook et twitter d'acc ?)

J'ai adoré ces confidences de blonde pendant 3 ans, j'ai adoré raconter mes conneries, j'ai adoré vous savoir là, juste là... Vous m'avez fait un bien fou et par cette note, je veux vous rendre hommage.

Mais là ma vraie vie est ailleurs, besoin de me "recadrer ailleurs", j'en ai trop chié ces derniers mois, 'tain vous allez me manquer quand même...

(merde je pleure, quelle conne !)

 

Author: "blonde" Tags: "mon intimité, blog, blogueuse, fin, non..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Thursday, 22 Jan 2009 23:57

Enfin plutôt the blond is watching you ou little sister (moa) is watching you, but n'a pas le temps d'écrire ici.

Voilà ce que c'est de s'arrêter une semaine et de reprendre le chemin du bureau et rattraper le retard.

Donc bloguer pas possible, commenter pas trop possible, s'éloigner de l'ordinateur et rattraper le temps perdu le soir, possible.

Mais, parce qu'il y a un mais, mon netvibes vous lit et moi aussi par la même occasion, donc je sais très bien tout ce qui se passe chez vous.

En vrai je suis claquée, je dors comme un bébé, je me réveille juste aux aurores en pensant au boulot que j'ai à faire dans la journée et mis à part bosser et dormir je ne fais pas grand chose d'autre.

Ce soir, c'est le week-end et plein de choses de prévu ! youpee !

Je reprends ma vie sociale dès ce soir, yes !

Et bonne nouvelle, mon dos va bien ! Je marche normalement, ça ne me tire presque plus... mais je me ménage, je n'ai pas envie que ça me reprenne donc je fais très attention à moi.

Alors ne m'en voulez pas si je ne suis pas très présente par ici, mais promis, je reviens.

Allez, je vous souhaite un happy vendredi !

Author: "blonde" Tags: "méga blonde, je suis là, je suis pas l..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Tuesday, 20 Jan 2009 20:10

Ce que j'aime chez les hommes, c'est leurs regards, leurs mains et leurs fesses (oui bon bah faut pas se mentir hein ?)

J'ai besoin qu'une alchimie se fasse, j'ai besoin de mains chaudes, rudes et délicates en même temps.

J'ai besoin de sentir un souffle chaud dans mon cou.

J'ai besoin d'attirer toute son attention, qu'il ne soit qu'à moi... Non, je ne suis pas jalouse, j'ai juste besoin d'attention et le sentir présent lorsque je suis avec lui.

Tout ça me fait totalement craquer !

Et hier, je l'ai rencontré.

Et il m'a fait totalement craquer !

Il a posé ses mains sur moi, elles étaient chaudes, il me parlait, très près de mon visage, je sentais son souffle chaud près de ma nuque.

Il avait les mains douces, ses yeux étaient rieurs, il ne s'occupait que de moi, et juste de moi.

Ma main a effleuré son dos (je n'ai pas fait exprès, promis, je ne suis pas une fille facile) et j'ai senti que quelque choses allait se passer, j'étais détendue, mais quelque peu inquiète... Tout ça est totalement nouveau pour moi.

Et je me suis donnée à lui, totalement.

Et il m'a fait craquer le dos !

Saleté d'ostéopathe, je te déteste. Mais en même temps, j'ai l'impression de revivre !

Nan mais attendez, vous pensiez à quoi vous ?

oui, j'ai légèrement touché son dos, mais faut voir les poses qu'on peut prendre chez un ostéo !

son souffle sur ma nuque, oui, ben il luttait le monsieur, vu que je n'étais pas super docile et que je lui disais : si vous me faites mal, je me défend hein, j'ai mis un coup de poing à un dentiste qui m'a fait trop mal, alors vous imaginez, vous, sans anesthésie ce que je peux vous faire hein ? ;-)

Au final, j'ai bien ri et lui aussi.

Mon ostéo, il est cool, il est chouette, je l'aimeuuu ;-) (mais juste parce qu'il m'a soulagée d'un foutu mal de dos)

(et on ne s'imagine rien, il ne ressemble ni à George, ni au mec de mes rêves).

Voilà c'est tout, vous pouvez retourner à vos occupations.

 

Author: "blonde" Tags: "méga blonde, love, craquer, homme"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Tuesday, 20 Jan 2009 07:21

Lorqu'on a pas été bien pendant des jours et qu'on sent la forme revenir, on ne peut qu'apprécier la vie.

C'est ce que je vais faire dès à présent ;-)

J'arrive à marcher sans presque avoir mal.

Bon, j'ai toujours du mal à me tenir super droit, mais je sens une nette amélioration.

J'ai été tellement contente de reprendre le chemin du bureau, vous n'imaginez pas comment ! J'ai un peu lutté dans les escaliers du métro, mais c'est tellement bon de revivre ! :-)

Pas grand chose à raconter, je suis à fond dans le taf, il faut dire que le retard s'est un peu accumulé...

J'ai aussi pris conscience d'une chose, on ne se rend pas compte, lorsque tout va bien, de la chance qu'on a d'être en bonne santé, et de bien tenir sur ses 2 jambes.

Dès à présent, je vais bien plus me ménager, c'est certain.

En tous cas, je suis contente de sentir l'air pollué de Paris, contente de voir plein de monde dans le métro et contente d'avoir retrouvé mes collègues !

I feel good (enfin presque).

J'ai maintenant hâte de remonter sur la wii fit, de remuscler tout ça, car 10 jours sans bouger, ça fait forcément des dégâts. (nan mais en même temps ça va hein)

J'espère pouvoir me faire "engueuler" par mon coach virtuel d'ici quelques jours... c'est clair qu'il va pas être content et me demander pourquoi je n'ai pas ouvert la wii depuis plusieurs jours... allez, chui prête, engueule moi coach :-)

Bon, moi je pars sentir l'air frais du métro !

Belle journée à vous !

 

Author: "blonde" Tags: "moi tout simplement, belle vie, forme, m..."
Send by mail Print  Save  Delicious 
Date: Monday, 19 Jan 2009 07:27

... et tout est dépeuplé.

Je reprends le chemin du travail, tant bien que mal.

Et je pense à lui, que je laisse derrière moi.

Lui qui me tenait chaud depuis une semaine, qui me soutenait, qui me supportait, qui écoutait mes plaintes, qui me laissait m'endormir dans ses bras... Je vais certainement lui manquer...

Mais moi non !

Bye bye canapé, bonjour métro, bureau, ouéééé. (oups sorry)

Je crois que je n'ai jamais été aussi contente d'aller au bureau !

Je ne sais pas trop comment je vais faire pour me déplacer, même si il y a une nette amélioration, marcher est assez dur pour moi.

Mais hop, j'y go !!!

Bon lundi, aujourd'hui c'est youpee !

Author: "blonde" Tags: "méga blonde, love, amour, manque"
Send by mail Print  Save  Delicious 
Next page
» You can also retrieve older items : Read
» © All content and copyrights belong to their respective authors.«
» © FeedShow - Online RSS Feeds Reader